CRP
"
Palestine, d’un monde à l’autre"

Exposition réalisée avec le concours du CRP Nord-Pas de Calais
Commissaire de l’exposition Frédéric Faure
Deux temps pour un même pays… deux époques, distantes de quelques dizaines d’années. En Palestine, la photographie se révèle être le témoin muet et subversif du passage d’un univers millénaire au chaos des passions religieuses, aux haines hégémoniques et aux désarrois humains.

A la fin du 19e siècle ou au début du 20e , la Palestine a été une terre inspiratrice pour la photographie. Chaque paysage réalisé à cette époque,porte en lui les stigmates de religions fondatrice de nos sociétés. La terre de Palestine bruisse d’une religiosité sourde et porte de poids d’une histoire ayant modelé notre monde. C’est ce que traduisent, chacun à leur manière, les deux regards portés sur elle par les photographes de l’atelier Bonfils et par ceux de l’Ecole Biblique et Archéologique Française de Jérusalem.

Vient ensuite le temps du chaos, celui de l’affrontement des deux peuples issus de la tribu de Sem. Une première Intifada où les pierres se heurtent à l’armement moderne, puis une seconde… entre les deux un essai avorté de Paix. Au loin, on s’habitue aux nouvelles mais la photographie, celle de John Tordaï, de Pierre Devin ou de Fabiana Figueiredo, nous rappelle de quoi réellement… annexion, répression, mutilations, destruction, enfermement...

Et il y a les regards intérieurs, ceux des adolescents palestiniens des camps en Territoires Occupés et ceux des adolescents palestiniens réfugiés en Jordanie… la banalité de leur situation d’apatrides sur leur propre sol, de leur relégation aux marges de la vie. Puis, il y a la perte, celle de la vie, suggérée dans les visages de mères de martyrs faits par la photographe palestinienne Rula Halawani.


Exposition de "Palestine, d’un monde à l’autre "
à l'Hôtel de ville de Lille

Retour
 


 

 
(C) 2001. Transphoto. Design & software TRANSPHOTO.net. All rights reserved.