Raymond Depardon




Photographier la France est un projet ambitieux, presque inaccessible, tant ce pays est varié. A chaque vallée son histoire, son architecture.
Il m’a fallu un long itinéraire pour prendre l’initiative de ce projet qui m’apparaît aujourd’hui comme un défi urgent. Mes expériences précédentes m’ont servi de tests : la mission photographique de la DATAR il y a 20 ans, puis des commandes plus récentes sur un état des lieux de la Corse, de la pointe du Raz, ou du Piémont, en Italie.
J’ai choisi d’utiliser un grand format (20x25) qui a l’avantage de tout placer sur un champ unique, d’égaliser les lumières, les ciels comme les ombres, les trottoirs, les toits, les champs, les maisons, les inscriptions, les détails que nous ne voyons plus.
Mon but est de donner à voir les régions les moins fréquentées, celles que nous rêvons de visiter un jour. Et de m’approcher de celles que nous fuyons de peur de découvrir une réalité moins romantique.
Nos jugements sont souvent très sentimentaux, nous sommes attachés pour de multiples raisons à une vallée, un département, une région. Si je pars du paysage, c’est bien pour avancer vers la présence de l’homme qui, par son intervention au fur et à mesure de l’histoire, a modifié le territoire.
En ce début de troisième millénaire, c’est un état des lieux, une bonne occasion « d’arrêter » des photographies.
R.D.


Exposition du 25 mai au 25 juin "Nord Pas-de-Calais "
à l'Hospice Comtesse - 32, rue de la Monnaie - Lille

Ouvert le lundi de 14h à 18h, du mercredi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 18h. Fermé le mardi.

Retour

 

Officiel des Transphotographiques 2005


 

 
(C) 2001. Transphoto. Design & software TRANSPHOTO.net. All rights reserved.