Document sans nom

Accueil | Présentation | Editos | Agenda | Accès | Archives | Newsletter | Bourse à la création | Partenaires | Plan du site | Sensibilisation | Presse | Visuels Presse | Vidéos | Reportage
Commissaires | Carte Blanche aux Galeries | Prix Photo | Expos | Projections | Conférences | Lecture de Portfolios | Stages | Evénements | Librairie | Catalogue de vente | Liens | English Version


       



Les COMMISSAIRES invités


Jean-Luc Monterosso

Universitaire diplômé en philosophie, Jean-Luc Monterosso est directeur de la Maison Européenne de la Photographie (Paris) qui a ouvert ses portes en 1996. Il a créé le premier Mois de la Photo à Paris en 1980, et le Mois européen de la Photographie en 2004. Il a collaboré à plusieurs parutions et assuré le commissariat de très nombreuses expositions, tant en France qu’à l’étranger.

 


Eric Colmet Daâge

Passionné de photo, Eric Colmet Daâge rentre à « Salut les Copains » en 1965 comme assistant à la mise en page, sur les conseils d’Henri Cartier-Bresson. En 1967, il devient assistant de Régis Pagniez (Directeur Artistique du Groupe Filipacchi) pour le lancement de « Photo », et travaille pendant des années avec Roger Thérond. Parallèlement, il devient Directeur Artistique de « Show Business », du « Film Français », de « Cinéma de France », de « Pop Music » et de « Son magazine », ainsi que de plusieurs livres comme « Marilyn mon amour » et les livres de Yann Arthus-Bertrand, Serge Gainsbourg, Marco Glaviano, Jean-François Jonvelle… En 1975, il devient Directeur Artistique de « Photo » et crée en 1978 la rubrique conso « La défonce du consommateur » dans « Lui » qu’il gérera pendant 15 ans. En 1984, il crée « New Look » avec Eric Neveu avant de devenir Directeur de la Rédaction de « Photo » en 1990.

 


Vladimir Birgus

Vladimir Birgus (né en 1954) est Président de l’Institut de Photographie Créative de l’Université de Silésie à Opava, il fut également pendant de nombreuses années Professeur du Département de Photographie de la Faculté de Vidéo et Télévision à l’Académie des Arts du Spectacle de Prague. Il est président du comité artistique de la Maison de la Photographie de Prague, membre de la Société Européenne d’Histoire de la Photographie, conservateur de la galerie Opera et de la Maison des Arts à Ostrava, commissaire en chef de Prague Biennale Photo, éditeur en chef de Photorevue.com, éditeur de l’édition Tchèque du magazine Imago et collaborateur de nombreux autres magazines incluant Fotograf, Fografie Magazín, Ateliér, Photonews, European Photography etc. Ses photographies ont été présentées dans plus de 50 expositions personnelles. Il a dirigé et co-dirigé de nombreuses expositions dans plusieurs musées et galeries en Europe et aux Etats-Unis, et fut avec Jan Mlcoch commissaire de l’exposition Czech Photography of the 20th Century (Prague 2005). Il est intéressé par toutes sortes de créations photographiques, portraits, mise en scène, documentaires et reportage mais accorde peu d’intérêt aux nus commerciaux et aux paysages traditionnels.

 


Martine Fosse

Martine Fosse, Conservateur en chef du patrimoine a en charge le projet de la Cité internationale de la dentelle et de la mode à Calais. Elle s’est intéressée au patrimoine industriel en Picardie puis dans le Nord – Pas-de-Calais sur les thématiques suivantes : l’expérience sociale du Familistère J.B.A. Godin, la vannerie « industrielle », les verreries semi-automatiques, le textile. L’ouverture du site à Calais est prévue en 2009.

 


Barbara Forest

Conservatrice du patrimoine, responsable du musée des beaux-arts de Calais depuis septembre 2005, Barbara Forest a organisé en co-commissariat plusieurs expositions au musée des beaux-arts de Calais : Norman Dilworth, Plaisirs d’Edo et L’esprit des fortifications. A l’instar des Liaisons heureuses et bientôt d’Alice, son miroir et ses merveilles, les accrochages temporaires des collections permanentes qu’elle conçoit au musée de Calais sont l’occasion de confronter art ancien et art contemporain, peinture à l’huile et photographie, et d’inviter des artistes et des structures partenaires à enrichir le regard sur la création. Elle est actuellement co-commissaire de Rêver l’horizon, autour de Turner, exposition du beffroi Louvre-Lens organisée par la région à Bruay-La-Buissière.

 


Shazia Boucher

Shazia Boucher, attachée de conservation du patrimoine en charge des collections vestimentaires au musée des beaux-arts et de la dentelle depuis 1995, a organisé en co-commissariat de nombreuses expositions dans le domaine de la mode. Récemment, elle a été invitée à porter son témoignage en tant qu’historienne du costume dans le documentaire de 52 minutes intitulé « Les dessous de la féminité », co-produit par France 5 et Cinétévé et réalisé par Bernard George en mars 2008. Elle a signé, avec Muriel Barbier, un ouvrage sur l’histoire de la lingerie, Les dessous féminins, en 2004, édité par Parkstone Press.


Gerhard Steidl

Gerhard Steidl a commencé à travailler en tant que designer et imprimeur dès 1967, alors qu’il avait tout juste 17 ans. Il a débuté par l’impression d’affiches pour les expositions artistiques et, en très peu de temps, Joseph Beuys, Klaus Staeck et d’autres artistes firent partie de ses clients. Au bout de quelques années il réalisa que, pour lui, l’impression n’était pas juste un processus mécanique mais était devenue sa passion et un art en lui-même.
C’est en 1972 que fut publié le premier livre de Steidl. A partir de 1974 il ajouta la politique à sa ligne éditoriale, puis, dans les années 80, il l’étendit à la littérature, l’art et la photographie.
Aujourd’hui, la maison d’édition Steidl détient les droits pour la publication de certains des artistes et photographes les plus renommés de la planète.
La petite entreprise des débuts est devenue l’une des société d’édition et d’impression la plus éminente. La qualité unique de ses livres de photographies a attiré l’attention de photographes, artistes et designers notoires et Gerhard Steidl travaille aujourd’hui pour de nombreux musées et galeries reconnus
Steidl conçoit et imprime également pour Chanel, Fendi, Lagerfeld Gallery, Elizabeth Arden et Yohji Yamamoto et produit des livres de qualité supérieure pour Thames & Hudson, Scalo et Schirmer & Mosel.

 


Stéphanie Bailly

C'est pendant mes années de lycée à Cannes, que je commence à expérimenter la photographie et la vidéo.
De 1995 à 1997 je poursuis des études de photographie à l‘Ecole des Arts et Métiers de l’Image à Montreuil.
Je réalise mon premier reportage en noir et blanc sur les « drags queens » dans la boîte de nuit parisienne « Le Queen ».
Puis je deviens assistante photographe et travaille au studio Daylight à Paris, parallèlement je commence ma carrière de modèle pour l’agence Ford. Cela me permettra de voyager et de développer mon univers artistique, ainsi je réalise mes premières séries pour la Mode et la Publicité.
Mon travail est empreint d’une double fascination pour la jeunesse et leur spontanéité. Mes recherches ressemblent à un « road movie »photographié avec un vieux polaroid.
Actuellement je travaille comme photographe de mode entre Paris et New York.

2007: Exposition photographique « Pink my Cadillac » à la Galerie Agathe Hélion.
2006 : Installation sur le thème de l’Amour à la Galerie Dadawan.
2003 : Expositions collectives au Palais de Tokyo.
1997-1999 : Exposition photographique au festival de Cahors.
Exposition photographique au festival D’Arles Off.

 


Jurgen Lehrer

Jurgen Lehrer, à peine 30 ans, et déjà 12 ans dans l'univers de la Mode et des Arts. Il débute dans son pays natal, l'Allemagne, au sein du Groupe Editions Burda pour lequel il assurait la production photo de plusieurs magazines. Il arrive à Paris en 1997 où il est immédiatement engagé au service de presse de la maison Lagerfeld. Il passe de "l'autre côté du miroir" en 1999 en intégrant une des grandes agences de mannequins de l'époque. Parallèlement, il poursuit sa recherche d'artistes à l'esthétique proche de son univers. On retrouve dans son travail de photographe, rigoureux et tourmenté à la fois, amoureux des ombres et des contrastes, la culture Roumaine de sa mère, Allemande de son éducation et Française de son coeur. Il participe aujourd'hui à de nombreuses recherches de nouveaux talents photographiques et est directeur associé de l'agence de mannequins STUDIO a Paris.

 


Monique Plon

Après de nombreuses années dans l’édition, Monique Plon a fondé et dirigé le laboratoire photographique Picto Bastille et sa galerie photographique. A son initiative, de nombreux photographes contemporains y ont été exposés ainsi que plusieurs artistes appartenant au patrimoine de la photographie européenne.
Ses compétences techniques et ses connaissances artistiques l’ont amenée à participer à l’attribution de la Bourse de la Vocation de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet , connue pour son implication sur le plan social et culturel.
Monique Plon siège également dans de nombreux jurys de photographie notamment pour le prix Niepce et le prix Arcimboldo,créé en 1999 et qu’elle organise chaque année .
Vice-présidente de l’Association Gens d’Images, elle est également commissaire de nombreuses expositions.

 


Lise Viseux

Critique d'art et commissaire d'expositions indépendante, Lise Viseux mène depuis de nombreuses années un travail d'observation de la création émergente. Elle a notamment été Responsable de la Programmation Art Contemporain au Confort Moderne (Poitiers) et Rapporteur pour la Bourse d'Aide la Création de la DRAC Ile de France. Elle conçoit actuellement une programmation d’événements qui rassemble des artistes portant un regard distancié et critique sur l’univers de la mode dont ils détournent les usages, la dimension spectaculaire, les icônes.

 

 

Retour