COMMISSAIRES D'EXPOSITION

Gabriel Bauret
assure la rédaction du magazine Zoom de 1980 à 1984. Il est jusqu’en 1993 rédacteur en chef de la revue Camera International. Aujourd’hui, il réalise en tant que commissaire indépendant des expositions thématiques et rétrospectives, en France (entre autres à la Maison Européenne de la Photographie à Paris) et à l’étranger (Japon, Etats-Unis, Luxembourg, Espagne, Suisse, Italie, Grèce …). Il est également auteur de plusieurs livres sur la photographie et a préfacé de nombreuses monographies. Délégué artistique du Mois de la Photo à Paris en 2006, il a également présenté en 2008 plusieurs expositions dans le cadre de cette manifestation. Il a travaillé récemment à des expositions et des livres de photographes et d’artistes aussi différents que Shoji Ueda, Peter Knapp, Lucien Clergue, Roman Cieslewicz, Ilse Frech, Gabriele Basilico, ainsi que Giorgia Fiorio avec qui il anime le masterclass de photographie Reflexions. (Photographie ci-contre de Juliette Bauret)
 
Françoise Paviot
anime depuis 1995 la Galerie qui porte son nom. Titulaire d'un DEA de lettres, elle a été rédacteur en chef de la revue Interphotothèque Actualités puis du journal interne du Centre Georges Pompidou. De 1975 à 1990, elle a assuré, au sein de la Documentation Française, la direction d'un comité interministériel de liaison et d'information sur l'image qui a mis en place la politique de gestion des fonds photographiques en France. Elle a signé, entre autre, « Analyse de l'Image fixe » et « Adresses utiles pour la photographie » (« Vous avez dit Photographie ? ») ainsi  que de nombreuses notes critiques et articles de presse. Elle est également l’auteur d’ouvrages iconographiques : « Paris en fête » « Le Paris des photographes » et « Les vertiges de l’amour ». Elle a collaboré à plusieurs publications collectives sur la photographie et réalisé de nombreux commissariats d’exposition dont « l’Hommage à René-Jacques » au Musée de la Marine, « Dieter Appelt : Cinema Prisma » à la maison rouge et «  Ce qui bouge ne se voit pas » aux Transphotographiques de Lille. (Photographie ci-contre d'André Donzon)
 
 

Retour