EDITO

Qui dit année spéciale, dit événement spécial. Cette année, le festival des Transphotographiques fête ses dix ans ! L’occasion pour l’équipe de partager avec vous l’actualité qui fera la semaine d’inauguration. A travers des interviews en vidéos, des articles et des portfolios, les Transphotographiques vous invitent à découvrir les artistes exposés, visiter les expositions à travers le témoignages de leurs commissaires, participer aux temps forts de cette semaine de lancement et notamment aux inaugurations dans des lieux prestigieux. L’équipe du journal des Transphotographiques sera entre autre présente à Lille, au Tri Postal, au Palais des Beaux Arts et à la Maison de la Photographie... Elle vous propose une lecture unique du festival à travers les voix de ceux-là même qui la font vivre : les organisateurs, les artistes et les commissaires d’expositions.
Ces témoignages des acteurs du monde de la photographie, accompagnés d’images et des articles de presse marquant, seront regroupé dans le catalogue « Spécial dix ans » à paraître prochainement.

 

INAUGURATION DES TRANSPHOTOGRAPHIQUES

Lancement de l’édition 2011 du festival des Transphotographiques. L’inauguration s’est tenue mercredi 25 mai au Palais des Beaux-Arts de Lille, en présence de son invité d’honneur, le photographe italien Gabriele Basilico. Les principaux soutiens et partenaires étaient également là : L’Adjointe au Maire, déléguée à la culture madame Catherine Cullen ; le premier Vice-Président de Lille Métropole Communauté Urbaine, monsieur Olivier Henno ; le Directeur des Beaux-Arts de Lille, monsieur Alain Tapié ; le troisième Vice-Président du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, monsieur Pierre de Saintignon . Le président du festival Bertrand de Talhouët, après avoir rendu hommage à Olivier Spillbout, a annoncé « la fin du festival des Transphotographiques sous sa forme actuelle ». La Maison de la photographie, association créatrice du festival, n’a pas encore précisée comment elle entend faire évoluer son rôle au sein de Lille et de son panorama culturel. Parcourir le portfolio.

INTERVIEW FRANCOISE PAVIOT, commissaire d'exposition

Françoise Paviot, Commissaire générale des Transphotographiques pour cette année, présente l’édition 2011. Elle revient sur sa mission menée en collaboration avec Gabriel Bauret : regrouper des photographes du nord ou qui ont travaillé sur le nord et les présenter dans des lieux prestigieux tels que le Palais des Beaux-Arts, le Tri postal ou encore le Palais Rihour. La galeriste parisienne décrit la programmation exceptionnelle et riche qui construit cette édition anniversaire des Transphotographiques. Visionner la vidéo.

INTERVIEW GABRIEL BAURET, commissaire d'exposition

Entretien avec Gabriel Bauret, Commissaire général de cette édition 2011 des Transphotographiques aux côtés de Françoise Paviot. Ce directeur et auteur de nombreuses publications photographiques, commissaire indépendant d’expositions prestigieuses en France et à l’étranger, revient sur la programmation du Tri postal à Lille. Il présente également les expositions de Jean-Philippe Charbonnier et de John Bulmer à l’Hospice Comtesse, et explique en quoi à consisté son travail pour le festival. Visionner la vidéo.

INTERVIEW GABRIELE BASILICO, invité d'honneur

La rédaction des Transphotographiques a rencontré le photographe italien Gabriele Basilico sur le lieu de son exposition. L’invité d’honneur du festival, exposé au Palais des Beaux-Arts de Lille, présente sa série photographique réalisée dans le nord de la France en 1984. Il s’agit d’une commande de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’action régionale, la Datar. Le deuxième volet de l’exposition s’intéresse quand à lui aux différents projets de l’œuvre du photographe. Gabriele Basilico revient pour nous sur sa démarche photographique, son travail autour de l’architecture et du paysage, ainsi que sur son rapport avec le nord. Visionner la vidéo.

INTERVIEW CLAUDE MOLLARD, photographe exposé

Rencontre avec Claude Mollard depuis le Palais des Beaux-Arts de Lille. Ce grand homme du paysage culturel français, qui fut un haut fonctionnaire dans le secteur publique de la culture et de la communication (Directeur administratif du Centre Georges Pompidou ou encore Président du Centre national de la photographie), y expose sa série intitulée « Origènes » et « Graphogènes ».
Le photographe revient ici sur sa démarche artistique, celle d’un « portraitiste » de lieu, qui révèle l’âme des sujets auxquels il donne un visage : murs de briques lillois, pavés du nord, arbres, roches, etc. Claude Mollard nous donne également sa vision du festival des Transphotographiques, et de la place qu’il occupe dans le monde de la photographie. Visionner la vidéo.

INTERVIEW JEAN MARQUIS, photographe exposé

Rencontre avec Jean-Marquis devant son exposition « Voyage au long de la Deûle », présentée à l’Hospice Comtesse. L’homme, qui fut photoreporter à l’Express, Time-Life, et membre de la prestigieuse agence Magnum, nous raconte à travers cette série, ses souvenirs au long de la Deûle. De son enfance au Pavillon bleu, Jean Marquis a immortalisé des scènes et des paysages. C’est dans les années 50, l’après guerre, qu’il est retourné sur les lieux pour travailler sur ses souvenirs. Un voyage poétique, dans une démarche toujours humaniste. Visionner la vidéo.

INTERVIEW ERICKA WEIDMANN, commissaire d'exposition

Ericka Weidmann est la commissaire de l’exposition Nord(s) : Regards Croisés, présentée au magnifique Palais Rameau à Lille. Une exposition remarquée, puisqu’elle présente près de 80 photographes, pour la plupart issus de l’appel à candidature lancé par les Transphotographiques. La jeune femme, directeur artistique parisienne, revient sur ce qu’a été son travail de commissaire. Visionner la vidéo.

LES VERNISSAGES EN IMAGES

Le 25 mai a marqué le lancement officiel de l’édition 2010 du festival des Transphotographiques. Premier vernissage au Palais des Beaux-Arts de Lille. Ce lieu prestigieux, dont des espaces ont été mis à la disposition du festival par son conservateur Alain Tapié, accueil les photographies de l’invité d’honneur Gabriele Basilico et du grand homme de la culture française et néanmoins photographe Claude Mollard. Lancement officiel, donc, en présence de la Mairie de Lille, de Lille Métropole Communauté Urbaine et du Conseil Régional Nord-Pas de Calais. A travers le portfolio du photographe Renaud Wailliez, présent sur place pour le festival, découvrez les moments forts de cette semaine de lancement : le vernissage de l’Hospice Comtesse le 26, celui du Palais Rameau le 27, et celui du Tri postal, le 28. Parcourir le portfolio. (photographies © Renaud Wailliez)

INTERVIEW avec les photographes du TRI POSTAL

L’équipe rédactionnelle des Transphotographiques était présente au Tri postal, lors de l’inauguration de ses expositions. L’occasion de partir à la rencontre des photographes présents dans ce lieu qui accueille la plus grosse partie de la programmation. Florence Chevallier, Marie-Noëlle Boutin, Jean-Christophe Béchet, Nicolas Fussler, Anne-Marie Filaire et Rémi Guerrin ont accepté de nous parler de leurs travaux photographiques. Visionner la vidéo.

INTERVIEW HÉLÈNE JAYET, photographe exposée

Jeune photographe passionnée par la rencontre de l’autre, Hélène Jayet présente au Tri postal son travail sur la Somme. Elle a été invité par l’association Fetart à projeter sa série de photographies accompagnées de prises de son. Hélène Jayet présente sa « POM » (petit objet multimédia), dans une installation qui imagine un intérieur confortable. « J’ai été invité chez les gens, à mon tour d’inviter le spectateur chez moi ». Visionner la vidéo.

LES "AFTER" de la MAISON de la PHOTO

Lors de la semaine de lancement des Transphotographiques, et après chaque vernissage, la maison de la photographie se fait le lieu de rassemblement des acteurs du festival. Les organisateurs, les photographes, les journalistes et les passionnés venus découvrir l’édition 2011, sont invités à s’y rencontrer. L’occasion de prolonger la soirée, et de découvrir les expositions de Patrick Tourneboeuf, d’Alexa Brunet et de Michal Szalaga, exposés au cœur du quartier fives. La Maison de la photographie devrait participer au développement culturel du quartier dans les années à venir. Parcourir le portfolio. (photographies © Renaud Wailliez)