Transphotographiques 2018 > Maud Faivre



Document sans nom

Accueil | Expositions | Stages | Revue de presse | Agenda | Plan |



MAUD FAIVRE
Les villes invisibles
Du 19 juin au 19 juillet 2018
Vernissage le mardi 19 juin à 18h30



Le projet que Maud Faivre soumets pour les Transphotographiques 2018, intitulé “Les villes invisibles”, fait suite à une résidence au Centre d’Art Contemporain Photographique la Villa Pérochon à Niort. Invitée à réaliser une carte blanche avec un institut national d’archéologie sur l’année 2016 - 2017, Maud Faivre rassemble 48 des photographies de ce travail pour les Transphotographiques. Toutes les photographies sont tirées en jet d’encre sur papier baryté, contrecollées et encadrées sans vitres.

Le titre “Les Villes Invisibles” fait référence au texte d’Italo Calvino publié en 1972. C’est un recueil de récits de voyages de Marco Polo où l’Empereur Kublai Khan demande au marchand, un étranger, de lui décrire la Chine. Les deux personnages ne parlant pas la même langue, Marco Polo va décrire ces villes invisibles, imaginaires, sans passer par la parole mais par le truchement d’un système de communication visuel et sonore : objets, danse, cris.

Les connexions entre archéologie et photographie se font multiples, dans le geste d’enregistrement visuel, ou dans l’observation de l’empreinte, de la trace jusqu’à disparition et aussi dans l’idée du visible/invisible : de même que le photographe donne à voir des choses que nous ne voyons pas ou plus, l’archéologue lit dans les traces d’un passé que nous ne voyons pas directement. Les images évoquent plus qu’elles ne montrent, les objets sont comme détournés de leur sens. Mais il arrive un moment où ce qui est photographié redevient identifiable. Il y a des allers-retours entre l’objet et son sens, et le sens qu’on lui prête : l’imaginaire tient une place importante dans ce projet qui pousse le spectateur à construire des hypothèses à partir de vestiges matériels, des indices visuels, et de les relier entre eux. Peut-être comme le ferait l’archéologue.


  LILLE MÉTROPOLE MONDIAL DU DESIGN
10 rue des Poissonceaux, Lille
Ouvert les vendredis de 9h à 18h

MERCI À NOS PARTENAIRES