Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Les Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
HomeExpositions 2019

Expositions 2019

Exposition du 21 septembre au 13 octobre 2019 Vernissage le samedi 21 septembre à 15h00 Le prix de la Bourse du Talent, créé il y a près de 20 ans, récompense chaque année le travail de jeunes photographes, dans quatre catégories différentes : Paysage, Portrait, Mode, Reportage. Depuis une dizaine d’années, la Bibliothèque nationale de France s’associe à cette initiative en organisant une exposition de deux mois chaque année. L’ouvrage vient à la fois compléter, approfondir et éclairer la sélection effectuée par la Bourse du Talent et la BNF : au-delà de la présentation de jeunes photographes talentueux, il propose un véritable

Samedi 21 septembre 2019 à 20h30 Jardins Clémenceau (Château Bigo-Danel) à Loos À l’occasion de l’édition 2019, les Transphotographiques lance un appel à projet aux photographes de la région Hauts de France pour leur permettre de présenter leurs travaux lors d’une soirée de projection en plein air dans le parc du château Bigo-Danel à Loos.  Manifestation culturelle avec pour objectif la présentation d’expositions photographiques dans divers lieux de la métropole, le festival des Transphotographiques s’affirme comme une expérience culturelle et artistique. Sociale, historique, émergente, graphique… La photographie sous toutes ses formes est présentée, que ce soit à travers de grands noms de la

Vernissage le 27 juin à 19h00 Sensibiliser à la photographie et aux arts visuels, établir un réseau favorable à la photographie artistique, encourager les projets par l’entraide et les échanges culturels sont les principaux objectifs du collectif, et se croisent aujourd’hui à l’occasion des Transphotographiques 2019. Cette exposition de cet été à l’hôtel Up propose un concentré du talent de 9 auteurs photographes aux regards très personnels : Laurent Bailleul, Léo Bayeul, Patrick Bauduin, Patrick Devresse, André Jacquart, Frédérique Lardemer, Dominique Poutrain, Martial Rossignol et Michel Staumont Le Collectif INCARNAT est soutenu par l'Office Culturel d'Arras, et partenaire de la Maison de l'art

Vernissage le 20 juin à 18h00 BODY (I) est un cycle sur les faiblesses du corps humain ainsi que sur sa beauté. Avec l’utilisation de moyens simples - c’est à dire la noirceur et une légère ligne de lumière - Agata Reclaf essaie de dépeindre les gens qu’elle rencontre et de raconter leurs histoires de façon la plus compréhensive possible. Paradoxalement, ses PORTRAITS privent les modèles de leurs visages et divisent leurs corps en fractions émergeant des ténèbres. L'expression du visage est sans importance, car le corps ne reste pas silencieux face à la faible lumière et à son objectif. La photographie

19 juin 20h30 Dans le cadre de l’exposition Mobile Immobile, présentée à la Maison de la Photographie du 15 juin au 15 septembre 2019, le photographe - documentaire Vincent Jarousseau viendra présenter le travail sur la mobilité des classes populaires mené pendant deux ans auprès de familles de Denain. La projection commentée par Vincent Jarousseau sera enrichie par l’analyse d’André Gunthert, historien des cultures visuelles et enseignant-chercheur à l'EHESS sur le système narratif original du roman-photo et par Sylvie Landriève, géographe et co-directrice du Forum Vies Mobiles qui exposera la nature de la collaboration entre le Forum et le travail de

Du 14 juin au 29 septembre 2019 Vernissage le vendredi 14 juin à 18h30 Mobile Immobile, Artistes et Chercheurs explorent nos modes de vie Depuis le début du XIXe siècle, l’essor de la vitesse puis la démocratisation de nos déplacements motorisés (chemin de fer à vapeur, voiture, avion

Leo Bayeul Paysages en question(s) Du 16 juin jusqu'au 29 juin Vernissage dimanche 16 juin 11h30   Leo Bayeul explore des espaces présents dans les détails du quotidien. En utilisant les outils de la photographie,  du montage, du découpage et du collage,  il compose des panoramas comportant ces détails inconnus pouvant induire la confusion chez le spectateur. Ainsi se définissent des univers ambigus composés de matières et de formes parfois proches d'une inquiétante étrangeté. Membre du collectif photographique arrageois INCARNAT depuis 2017, Leo Bayeul présente son travail d’auteur-photographe depuis 2016, majoritairement au sein d’expositions collectives à Lille ou Arras. Né en 1992, Leo Bayeul vit et travaille à

Du 4 mai au 2 juin 2019 Vernissage le samedi 4 mai à 16h00 30 Under 30 Women Photographers regroupe les travaux de 30 femmes de moins de 30 ans. Ils offrent leur appréhension du monde, à travers des portraits, des paysages, des photos d’art, des arrêts sur images du quotidien, des photos d’architecture, de mode ou encore de guerre ou de conflits sociaux. « La photographie, que nous aimions l’admettre ou non, est généralement une arène dominée par les hommes, où «regarder » est un acte masculin et le sujet est féminin, jouant le rôle de «regardée» et admiré principalement pour leur