Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Cesare Di Liborio : Les colonnes d’Hercule

Cesare Di Liborio : Les colonnes d’Hercule

 

Cesare Di Liborio naît le 20 juillet 1960 à Reggio Emilia en Italie, s’installe a Basilicagoiano dans la provence de Parme le 1989, où il vit et travaille encore. Il a commencé à photographier au début des années 80. En 1993, la connaissance du photographe Vasco Ascolini, le pousse à quitter la photographie d’amateur pour se vouer à la photographie professionnelle. Il produise son premier travail photographique titré « Turista per gioco« . Au cours des années suivantes il connaît des tres importants personnages: J.C. Lemagny, Michéle Moutashar, C.H. Favrod, Jean Arrouye, Philippe Arbaizar, Michél Quétin, du milieu de la photographie qui lui donnent des conseils et des avis qui le poussent à concevoir des nouveaux projets photographiques comme « I Portali« , « Il verde« , « Turismo quotidiano« . Dans le 1996 il connaît Italo Zannier qui aime ses photos et, dans le 1997, expose à « Spilimbergo Fotografia » un extrait de son travail. Encore le 1996 la rencontre avec Nino Migliori est fondamentale pour la recherche effectuée sur sa mémoire et ses lieux. C’est dans ce territoire que prende vie « Mare Interiore » et le dernier travail, encore inédit, titré « Via Parma, 14 » réalisé à l’intérieur de chez lui. Du coté tecnique c’est à Salon de Provence à l’occasion d’une soirée où il partecipe comme invité, qu’il connaît Christian Breton grand tireur qui lui donne ses conseil qu’il avait eu de Pierre Gassmann, tireur qui est dans l’histoire de la photographie. Le 1999 est l’année d’une expo chez le magazine MaxMara à Londre de deux grand tirages sur les portails. Encore il reçoive le commande de la I.A.C.P. sur la Cantina Sociale di Fabbrico que on va démolir. La M.E.P., avec son directeur J.L. Monterosso achete, fin année 1999, 15 photographies pour sa collection permanente. Au printemps 2000 il a exposé chez la mairie de Montechiarugolo, « Verde que te quiero verde » une série de photos qui témoignent son amour des plantes, le texte du catalogue qui accompagne l’exposition a été rédigé par M. Marzio Dall’Acqua, historien et directeur des Archives Nationales de Parma. Au mois de juillet 2000 il a été invité par Mme Michèle Moutashar a exposer chez le Musée Reattu, à l’occasion de « 31 Rencontres Internationales de la Photographie » à Arles, l’exposition titrée « Les colonnes d’Hercules » pour laquelle on a édité un catalogue accompagné d’un texte rédigé expressément par M. Jacques Le Goff. Toujours au cours de l’été 2000 il a participé à l’exposition « Amen photographie » soignée par M. Italo Zannier, exposée à l’occasion de Spilimbergo 2000.

Exposition du 3 au 17 mai 2001

 

Cesare Di Liborio

 

 

 

 

En savoir plus

 

 


Lieu : Église Saint-Maurice
Parvis Saint-Maurice – Lille

Written by