Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Louiza Ammi : Oua’âda

Louiza Ammi : Oua’âda

 

Reporter photographe au quotidien Liberté.
Adolescente, elle a découvert la photo avec son frère, alors étudiant aux États-Unis, qui s’amuse à faire des photos pendant ses vacances au pays. De retour en Algérie après la fin de ses études, son aîné, rentré « flanqué » de son matériel photo, lui donne l’occasion de réaliser ses premières photos.
S’ apercevant de sa passion, son frère, qui a pris soin de lui apprendre les rudiments du métier, se propose par ailleurs de l’orienter vers un professionnel, un reporter photographe dont elle admire les photos qui meublent chaque jour la Une d’Alger Républicain.
Après la suspension du Quotidien d’Algérie, elle se dirige vers La Tribune, un journal qui vient à peine de naître, et se retrouve violemment confrontée à une actualité sanglante. Quotidiennement, la mort fait la Une des médias. Pour sa part, elle l’immortalise dans le souci d’informer. En 1998, c’est Liberté qui l’accueille , quelques jours après son retour de France où elle a participé au festival de la photo de Perpignan. Bien entendu, le thème sur lequel elle est intervenue avait trait au terrorisme.

 

En savoir plus

 

Exposition du 15 mai au 15 juin 2002

 

 

 

 


Lieu : Hôtel de ville de Lille
Place Augustin Laurent – Lille

Written by