Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Marie Babey : Les Commandos marine

Marie Babey : Les Commandos marine

 

La photographie l’a toujours attirée mais c’est après une licence d’histoire et quelques années de journalisme qu’elle est devenue photographe professionnelle. Autant dire qu’elle est autodidacte. Le hasard à fait qu’un jour de 1993, elle a embarqué sur le porte-avions Foch et que, par effet boule de neige, bon nombre de ses reportages ont été réalisés par la suite au sein d’unités militaires.
Elle a pour démarche photographique de s’immerger dans des communautés humaines qui lui sont complètement étrangères, bien que géographiquement très proches, pour des reportages de longue durée. C’est pour elle, qui n’est pas aventurière, une façon de partir à la découverte de nouvelles  » tribus « . Elle aime découvrir ces communautés humaines, leurs lois, leurs rites, leur façon assez  » exceptionnelle  » de vivre et d’exister. Ce sont souvent des milieux réputés  » machos  » et clos, à l’instar des militaires d’élite. Pourtant, on y reçoit un accueil souvent chaleureux, dès lors qu’on s’intéresse à leur travail en toute objectivité. Etre une femme ne nuit pas dans ce cas-là, c’est au contraire un petit  » plus « , car dès lors qu’on est intégrée, on est toujours prêt à vous aider, on est plus tolérant et disposé à vous être agréable.
En ce qui concerne les commandos marine, elle pense qu’un homme n’aurait pas fait les mêmes images. Il se serait sans doute plus attaché au côté spectaculaire et  » mytho  » de ces hommes d’exception, dans leurs raids de nuit en zodiac ou dans leur saut opérationnel en parachute à 6000 mètres. Pour sa part, elle a une approche plus  » humaine « , dont l’émotion n’est pas exclue. Le noir et blanc se prête bien à ce genre d’images, plus intimistes que démonstratives, plus sensibles aux expressions et aux sentiments qu’aux clichés chocs et racoleurs.
Pour les besoins de son livre,  » Marins  » (Editions Marval), elle a repris la mer pour embarquer sur un pétrolier-ravitailleur, deux sous-marins (un SNA  » le Casabianca  » et un SNLE  » Le Téméraire « ), des frégates et le TCD  » Foudre « .
Actuellement elle prépare un reportage sur le groupe aéronaval du porte-avions Charles de Gaulle à bord duquel elle a embarqué 10 jours en décembre, de Toulon à Djibouti en passant par le Canal de Suez.
Elle travaille aussi sur un thème qu’elle a intitulé  » gagner la paix « . Elle revient d’un séjour au Kosovo, où elle a photographié l’action du détachement des pompiers de Paris et marins pompiers de Marseille, qui, dans le cadre de la KFOR, forment là-bas les hommes de l’ancienne armée de l’UCK au métier de la sécurité civile et font de l’aide humanitaire auprès des populations civiles les plus démunies.

Bibliographie :

– Porte-avions Foch, les Etoiles de la mer. Editions Ouest-France
– Je me souviens du Canal Saint-Martin. Editions Parigramme
– Marins. Editions Marval
– 18, les pompiers de Paris. Editions de Monza
– Les commandos marine. Editions France Delory
– Un coeur pour la vie. Editions france Delory

 

En savoir plus

 

Exposition du 15 mai au 15 juin 2002

 

 

 


Lieu : Médiathèque Jean Lévy
32-34 Rue Edouard Delesalle – Lille

Written by