Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Les Coïncidences de Sarah Moon

Voix du Nord : Les Coïncidences de Sarah Moon

Elle expose pour les Transphotographiques au palais des Beaux-Arts de Lille.

Une mer démontée à Os­tende, des visages, des corps dont on ne devine pas forcément s’ils sont vrais ou faux, un homme descendant un escalier à Vil­landry, trois rhinocéros, un arbre magnifique et curieux déployant ses branches tel un ange noir…
L’exposition Coïnciden­ces que Sarah Moon pré­sente au palais des Beaux-Arts de Lille à l’invitation des Transphotographiques ne relève pas d’un inven­taire à la Prévert. « Dans ces images, explique la photo­graphe, je cherche à expri­mer l’instant de quelque chose. Et le résultat est for­cément elliptique ».
Fidèle à ce qui fait sa signature artistique depuis quelque trente ans qu’elle s’est imposée dans le milieu de la mode et de la pub – elle a notamment été la photographe de Cacharel Sarah Moon n’est venue à Lille qu’avec des photos noir et blanc. Qu’elle ne re­vendique d’ailleurs pas d’« impressionnistes » comme on a pu qualifier son style. « Ce sont plutôt des photos sur l’illusion : la femme que nous regardons dans le cadre, est-elle vraie ou est-ce un mannequin ? Le regard, c’est aussi ce qu’on ne voit pas. Je suis toujours fascinée par cette démarche que connaissent tous les photographes : c’est notre regard qui fait exister les choses ». Et de ci­ter Henri Cartier-Bresson : « On ne prend pas une photo, c’est la photo qui vous prend. »
Sarah Moon qui expose pour la première fois à Lille n’aime pas trop parler de son travail. Surtout quand il n’est comme ici que frag­ment d’un ensemble plus conséquent qui avait fait l’objet d’une grande exposi­tion en Italie. C’est néan­moins pour nous le plaisir de découvrir une artiste étonnante, une grande dame.

J.-M. D.

Written by