Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Magalie Delporte : Jeux d’Ombres, le sport sans la vue

Magalie Delporte : Jeux d’Ombres, le sport sans la vue

 

La qualité de la vue, c’est la qualité de la vie !
Ce slogan publicitaire prouve à quel point notre société est régie par le visuel et exclue ainsi de la scène publique ceux qui ‘voient autrement’. Et pourtant, ils sont plus de 50 millions dans le monde à être amblyopes (malvoyants). La première rencontre de Magali avec ces personnes s’est faite à travers le sport et a totalement bouleversé sa perception de leur monde. Athlètes professionnels ou amateurs, ils sont intrépides, compétitifs, épanouis.
Dans ce travail, on ne rencontre ni chien guide ni canne blanche mais un bandeau qui couvre les yeux du footballeur, ou encore le son de la voix du pilote qui guide le skieur. A chaque fois, une relation de confiance unique est établie.
Hobby du dimanche ou raison d’exister, le sport libère le corps et l’esprit : il aiguise aussi l’acuité auditive de l’aveugle dans un espace où ce sont les ‘ombres sonores’ qui servent de repères. Il aide le malvoyant à utiliser la vision résiduelle au maximum. Cet entraînement des sens leur permettra de mieux affronter le quotidien.
Un des personnages du projet a perdu la vue suite au diabète. Il utilise une métaphore pour expliquer comment il a surmonté cet handicap : ‘Quand une horloge tombe en panne, le temps continue de s’écouler. C’est seulement si on regarde l’horloge qu’il s’est arrêté. De même pour nous: la vie continue, c’est une question d’adaptation et de courage.’ Et il en faut énormément.

 

En savoir plus

 

Exposition du 15 mai au 15 juin 2003



© Magalie Delporte

 

 


Lieu : Loisinord
Avenue du Lac – Nœux-les-Mines

Written by