Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Vasco Ascolini : Une incertaine Folie

Vasco Ascolini : Une incertaine Folie

 


Exposition réalisée avec le concours de l’Institut Culturel Italien et de Carmella Maria Rosaria Graniani, Consul général d’Italie à Lille.
Commissaire de l’exposition Georges Vercheval.

Cette vérité que Vasco Ascolini a longtemps cherchée, il l’exprime aujourd’hui, à travers des images expressives, et particulièrement inquiétantes. Que sont ces instruments de mesure ? A quoi servaient ces chaînes, ces anneaux de fer, sangles, garrots, camisoles de force, entraves, pinces griffues, serre-tête garnis de dents et autres machines diaboliques, évocatrices d’inavouables supplices ? Ces lieux qu’on appelait autrefois les hôpitaux de l’horreur, et où l’on pratiquait notamment des interventions sur le cerveau, ont été démantelés, transformés en musées. Préoccupé depuis son enfance par le sort de ceux qui étaient enfermés, Vasco Ascolini y a réalisé des photographies qui portent témoignage de ce qui s’y est passé. Il nous fait glisser progressivement sur l’un des versants les plus troubles de la condition humaine. Étaient-ils vraiment fous, ceux qui y étaient enfermés ?

© Vasco Ascolini


Exposition du 15 mai au 15 juin 2003

 

 


Lieu : Palais Rihour
Place Rihour – Lille

Written by