Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Des photos pour animer un territoire

Voix du Nord : Des photos pour animer un territoire

 

Les Transphotographiques passent par la communauté de communes de Noeux et environs

Du 15 mai au 15 juin, la communauté de commu­nes de Nceux et environs ac­cueille les Transphotogra­phiques. Trois expositions de superbes photos anime­ront Nœux-les-Mines, Vau­ciricourt et Fouquières-lez­Béthune. Angoulême a son salon de la BD, Cannes son festi­val du cinéma… le Nord – Pas-de-Calais pos­sède son festival de photos. Pas encore aussi connues qu’Arles ou Perpignan, les Transphotographigues ga­gnent chaque annee en no­toriété. Ainsi, cette troi­sième édition aura comme tête d’affiche Peter Lind­bergh (son exposition ouvrira le festival le 14 mai à 18 h 30 au Palais des Beaux-Arts à Lille). Durant un mois, quarante dates, vernissa­ges, conférences, projec­tions, débats… vont rythmer ce festival. Et à côte de la communauté urbaine de Lille, de Valenciennes Métro­pole, du Conseil régional, des conseils généraux… on trouve la communauté de communes de Nceux et envi­rons (CCNE). Un territoire de six communes et de plus de 17 000 habitants impli­quées dans le même événe­ment culturel que ces poids-lourds de l’intercom­munalité, le CCNE a réalisé un véritable tour de force. C’est en tout cas le senti­ment d’Arnold Crammer, son vice-président, qui voit dans les Transphotographi­ques, « le point de départ d’une action continue de la CCNE ». Voilà de quoi rassu­rer les personnes qui dou­taient de la durée de vie de l’intercommunalité, prési­dée par Jacques Villedary.

  • Noeux-les-Mines, à Loi­sinord, Magali Delporte Jeux d’ombres, le sport sans la vue. Mise en lumière des athlètes malvoyants. Pas de canne blanche ni de chien guide mais un ban­deau qui couvre les yeux d’un footballeur… Cette ex­position a reçu le Prix Ca­non 2001 de la Femme pho­ Vernissage le dimanche 8 juin à 16 h.
  • Vaudricourt, à l’église, Laurent Wajnberg et Yaél Holveck, Un dimanche à Pas de photos historiques ni esthetiques sur ce lieu chargé d’émo­tions. Mais un regard décalé accompagné de simples commentaires. Vernissage le jeudi 5 juin à 18 h 30.
  • Fouquières-lez-Béthune, institut Sacré-Cœur, Isabelle Detournay Stanton Family.« , les gens sont drôles, en­nuyeux, touchants, bêtes ou charmants ! Même aux « States », la vie peut exister au-delà des apparences », réflexion de l’artiste. Vernis­sage le 11 juin à 17 h.

D.C.

Written by