Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Développer la Culture

Voix du Nord : Développer la Culture

 

La CCNE accueille le Festival régional de la photo. C’est une « pre­mière ». En effet, en accueillant sur son ter­ritoire le Festival régio­nal de la photogra­phie, la Communauté de communes de Nœux et environs explore un champ inédit pour elle.

Il s’agit d’inscrire la CCNE dans une spirale de développement cultu­rel », commente Arnold Crammer, le vice-président de l’instance intercommu­nale.

Du 15 mai au 15 juin

Durant un mois, du 15 mai au 15 juin, les Transphoto­graphiques éliront domicile dans le Noeuxois. A l’invita­tion d’Olivier Spillebout, le président d’un Festival qui fêtera sa troisième édition, trois photographes y expose­ront leurs œuvres. Journaliste, Magali Delporte traite, au gré de reportages qui l’ont conduite du Brésil au Kenya, du « sport sans la vue ». Ses clichés seront pré­sentés à l’Académie des sports de Loisinord à Noeux-les-Mines. Le vernissage de l’expo, le dimanche 8 juin à 16 h sera le prétexte à une conférence sur ce thème par­ticulier. L’église de Vaudri­court abritera pour sa part les images de Laurent Wajnberg, saisies à l’occasion de voyages en Pologne au cœur de l’univers concentration­naire édifié par les nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale.

Un « dimanche à Aus­chwitz » est né d’une rencon­tre entre le photographe et Yaël Holveck qui accompa­gne alors sa mère sur les tra­ces d’un aïeul déporté. Leurs regards se croisent. Au retour, ils décident de s’entretenir avec une ving­taine de ces visiteurs d’un jour… avec à la clé, cette expo et un livre qui sortira fin mai. Quant à Isabelle De­tournay, originaire de Belgi­que, elle offrira un « récit de voyage à Stanton dans le Massachusetts » au coeur de l’institution du Sacré-Cour à Fouquières-les-Béthune.

Mise en valeur du patrimoine

« Nous voulions des lieux originaux pour accueillir ces expositions car, à tra­vers cette initiative, il s’agit aussi de mettre en valeur la richesse du patrimoine lo­cal », soulignent les organi­sateurs du Festival « euro-ré­gional » dont la vocation est de « promouvoir l’art photo­graphique ». Lille, Calais, Arras, Valenciennes, Tour­nai et Cambrai accueilleront en effet elles aussi, les oeu­vres d’artistes de renommée internationale, de talents ré­gionaux et de « passionnés peut-être moins connus mais tout aussi talen­tueux ». Cette manifestation trouvera son prolongement à travers une expo des pho­tos réalisées par les enfants de l’école maternelle Henri-Barbusse de Fouquières-les­Béthune. A l’occasion de leur carnaval en mars, les en­fants venus déguisés, se sont photographiés mutuel­lement après avoir imaginé de petites scènes sur le thème des métiers. Les clichés sont visibles en mairie de Fouquières durant le temps du festival. A la rentrée scolaire pro­chaine, Baptiste Copin, orga­nisateur du Festival sur le secteur, interviendra par ailleurs au collège Anatole­France et au sein des écoles primaires de Noeux-les-Mi­nes,  Fouquières-les-Béthune et Fouquereuil…

Jacques Kmieciak

Written by