Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Un photographe grandeur nature

Voix du Nord : Un photographe grandeur nature

 

Transphotographiques : première exposition dans la crypte de la cathédrale

Dans le cadre des Trans­photographiques, François-Marie Banier expose dans la crypte de la cathédrale de la Treille. Une douzaine de photographies monumenta­les évoquent l’ensemble de son œuvre jusqu’aux pho­tos retouchées » d’écriture et de peinture de ces derniè­res années. Les personna­ges sont saisis sur le vif, cer­tains célèbres, d’autres ano­nymes. Ces derniers, expli­que François-Marie Banier, font la photo, le photogra­phe se contentant d’avoir la chance de les croiser au bon moment.

Né à Paris en 1947, Fran­çois-Marie Banier s’est d’abord fait connaître par l’écriture, avec ses nombreux romans. Ce n’est qu’en 1991 que son œuvre photographique a été révé­lée. Bien qu’il expose actuel­lement à la Maison euro­péenne de la photographie à Paris, François-Marie Ba-nier ne s’est pas fait prier pour répondre à la sollicita­tion d’Olivier Spillebout, le directeur des Transphoto­graphiques, heureux de dé­couvrir Lille.

La crypte de la cathédrale de la Treille, fermée depuis huit ans, accueille pour la première fois une exposi­tion. Le résultat d’un parte­nariat entre la ville de Lille et l’évêché.

Written by