Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Je fais des portraits subjectifs

Voix du Nord : Je fais des portraits subjectifs

Le photographe polonais Krzsztof Gieraltowski expose dans la galerie d’honneur de l’ENSAM

Le nœud papillon est vieux rose, orné de délicats motifs écossais et fleuris jau­nes et bleus. De son passé de photographe de mode, Krzystof Gieraltowski n’a pas retenu toutes les leçons possibles, mais amuser ne lui déplaît pas. L’exposition qui se dé­roule jusqu’à vendredi à I’ENSAM dans le cadre du festival Transphotographi­ques 2003 est la première de l’artiste en France. Le ver­nissage a eu lieu hier en pré­sence de Catherine Cullen, adjointe lilloise à la culture. Sous-titrée « Les Polonais, portraits contemporains, » elle se compose de cin­quante et un portraits loufo­ques, décalés et insolites d’hommes et de femmes d’âge et de profession variés. Une sorte de portrait de la Pologne actuelle, comme le reconnaît Krzys­tof Gieraltowski. Ministre, chanteuse pop, journaliste, écrivain, dramaturge se sont prêtés à l’objectif de ce spécialiste du portrait – 30 ans de carrière, 80 000 néga­tifs dans sa collection – qui utilise toutes les techniques mises à sa disposition par la modernité. « Quand j’ai une idée, pour la réaliser, je peux utiliser des petits ou des gros appareils, les tech­niques numériques, peu im­porte. Ce n’est pas cela qui compte, mais la vérité sub­jective du modèle. »

Marie POTIRON

Written by