Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Métro : Des clichés par centaines

Métro : Des clichés par centaines

Klein, Salgado, têtes d’affiche des Transphotographiques 2004

La 4e édition du festival international Les Transpho­tographiques débute samedi sur le thème de la « transfor­mation ». Au total 51 exposi­tions sont prévues jusqu’au 15 juin dans huit villes de le région.
Lancé à Lille en 2001 avec pour ambition de créer un événe­ment majeur promouvant l’art photographique auprès d’un large public, le festival Les Transphotographiques a rapidement remporté un franc succès. Pour cette qua­trième édition, la program­mation s’est encore renforcée avec le concours en que tant directeur artistique de Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison européenne de la photographie à Paris et fon­dateur du Mois de la photo. Articulées autour du thème de la « transforma­tion », Les Transphotographi­ques 2004 compteront ainsi des photographes de renom­mée mondiale tels que Wil­liam Klein, Sebastiao Salga­do, Richard Avedon, Georges Rousse ou encore Bettina Rheims dont les expositions sont prévues à Lille, Croix. Valenciennes, Noeux les Mi­nes et Courtrai. Nouveauté cette année, un programme « off- permettra à de jeunes artistes ou à des artistes moins connus de présenter leurs œuvres par le biais d’une cinquantaine de temps forts (expos, projections et rencontres) accueillis égale-ment à Arras ou à Calais (dans des chalets de plage). Parmi les lieux d’accueil lillois de la compétition officielle, signalons le palais Rihour avec « Des Lillois vus par William Klein » ; Saint-Maurice pour un hommage aux travailleurs de Salgado ; la Maison de la photographie de Lille et ses « Élévations » ; ou encore l’Hospice Comtesse autour des « métamorphoses du corps. »

Mathieu Pagura

Written by