Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Nord Éclair : Bogdan Konopka s’expose

Voix du Nord : Bogdan Konopka s’expose

Les Transphotographiques à Loisinord

Depuis hier, l’Académie des sports accueille les Transphotographiques. Les clichés d’un photographe polonais de renom, Bogdan Konopka, y sont présentés durant un mois. Des élèves de Suzanne-Blin seront associés à la fête en exposant leurs propres oeuvres. En matière de culture, la Communauté de communes de Noeux et environs souhaite s’inscrire dans la durée. Jacques Villedary, son président, et Arnold Crammer, son vice-président chargé des affaires culturelles, l’ont rappelé avec force, lors d’une conférence de presse donnée ce jeudi. Pour cette raison, il n’a pas hésité à accueillir pour la deuxième année consécutive un festival qui a pour but de « promouvoir l’art photographique ». En 2004, ce rendez-vous annuel de renom a pour thème « les transformations ». C’est donc tout naturelle-ment que Loisinord a ouvert ses portes à Bogdan Konopka dont les clichés en noir et blanc reflètent l’évolution de célèbres bâtiments pari-siens (Grand Palais, Théâtre de l’Odéon etc.) en voie d’aménagement ou de restauration.

Suzanne-Blin de la partie dès le 7 juin

Une oeuvre conçue selon des méthodes traditionnelles et réalisée à la demande de l’EMOC (Etablissement public de maîtrise d’ouvrage culturel). L’artiste originaire de Wroclaw devrait d’ailleurs rencontrer son public dans le cadre d’un débat le vendredi 4 juin à 17 heures. Trois jours plus tard, ce sera au tour des enfants de l’école Suzanne-Blin de donner un aperçu de leur talent. Depuis plusieurs semaines maintenant, l’appareil photo en bandoulière, ils mitraillent leur cité du n° 3. À terme, au coeur même de leur établissement, les clichés pourraient même nourrir une fresque murale retraçant la vie du quartier. « Ici, nous sommes pour le mélange des genres. Il est bien que des oeuvres d’amateurs côtoient celle d’un professionnel », a d’ailleurs volontiers fait remarquer Jacques Villedary.

Jacques Kmieciak, Voix du Nord du 16 mai 2004

Written by