Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

L’Avenir de l’Artois : Noeux-les-Mines. Le quartier du n°3 vu par des yeux d’enfants

L’Avenir de l’Artois : Noeux-les-Mines. Le quartier du n°3 vu par des yeux d’enfants

Les élèves de l’école Suzanne Blin participent aux Transphotographiques

« Transphotographiques » acte 2 : implication des élè­ves de cours moyen.

Lorsque les responsa­bles des Transphotographi­ques ont contacté la Com­munauté de Communes de Noeux et environs, ils ont été accueilli à bras ouverts. À coté de l’exposition « phare » de Bogdan Ko­nopka, une autre exposi­tion a vu le jour sur le thème de la transforma­tion. Pas encore très connus, les jeunes artistes en herbe sont issus du quartier du numéro 3. Élèves de cours moyen à l’école Suzanne Blin, une quinzaine d’en­fants ont participé à des ateliers périscolaires de photographie et fresques murales, animés par Chis­tophe Caron et Fabienne Viseur, intervenants de la MJC, dans le cadre du Pro­jet Éducatif territorial.. A raison d’une séance hebdomadaire, les activi­tés périscolaires ont été bien remplies. Lorsque le projet-photo à été mis en place, Phi­lippe Piteux, directeur de l’association des écoles Su­zanne Blin a été interpellé par Philippe Caron « dans la cour de l’école, un mur est dans un état lamentable. Il faut faire quelque chose ». Ce sera une fresque et le projet s’étalera donc sur deux années scolaire.

Expo photo

L’exposition s’intitulant «Mon quartier atil changé ?», les enfants sont allés à la rencontre des anciens. Par le biais de petits groupes de paroles, les en­fants ont beaucoup appris sur le passé de leur quar­tier. Ces connaissances col­lectées tout au long de l’an­née, leur serviront l’an pro­chain pour la réalisation d’une fresque murale. Parallèlement à ces ren­contres, les enfants ont ré­colté des photos anciennes avec l’aide de monsieur Pi­teux. Partant de ces clichés anciens, ils se sont rendus sur le terrain, armés d’appareils photos numéri­ques. Le fruit de leur tra­vail photographique a été valorisé vendredi dernier lors d’un vernissage au pied des pistes de ski. L’ex­position mettant en paral­lèles les anciennes et ac­tuelles photos du quartier est désormais visible dans les locaux de la MJC, au centre culturel Brassens. Quand à la fresque, les ate­liers reprendront à la ren­trée prochaine, elle de­vrait voir le jour au prin­temps.

KVL

Written by