Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Les beffrois dans leur regard

Voix du Nord : Les beffrois dans leur regard

Les photographes de « La Voix du Nord » exposent à la Vieille Bourse de Lille

« Pour une fois, ils se­ront dans le journal, sur la photo ! » Quelques instants avant de poser pour la traditionnelle photo de fa­mille, Jacques Hardoin, di­recteur général de La Voix du Nord, évoquait avec un plaisir évident le travail mené par l’équipe des photo­graphes de notre journal pour le festival des Transphotographiques : une expo­sition sur les beffrois qui est aussi, dit-il, « le regard du journal sur cette région ».

Hier soir, sous les arcades baroquisantes de la Vieille Bourse à Lille, ils étaient tous là, nos photographes mai­son, ravis évidemment de présenter leur vision de ces beffrois : ici, des monu­ments majestueux saisis dans leur ancienneté de pierre blanche, là-bas, dans leur fière élévation telles des flèches de cathédrale, ailleurs encore, plus trapus ou au contraire à l’image de certaines de nos rues et de nos places, tout de briques et de couleurs. Beffrois, té­moignages d’histoire et de styles, grandes villes – Ca­lais, Dunkerque, Béthune -, petites cités aux charmes in­comparables – Bergues, Lu­cheux, Rue -, sites uniques tel Saint-Riquier. Beffrois, té­moignages de destructions et de reconstructions, Ar­mentières, Loos ou Lille, « ce beffroi élevé sur l’ancien quartier Saint-Sauveur qui, avec ses 106 m de haut, fait notre fierté soulignera Pierre de Saintignon, premier adjoint de Martine Aubry.

Patrimoine mondial

« Leur mission était pour­tant périlleuse et délicate », expliquera de son côté Oli­vier Spillebout, directeur des Transphotographiques. Tou­tes raisons pour lesquelles ils ont choisi d’y caler – ou pas -, un élément de décor, un visage, masculin ou fémi­nin, un pros chat paisible­ment assis, un passage de lu­mière naturelle ou de décora­tion nocturne. Le regard du photographe : capter un ins­tant et en donner une image. « La plupart, on le remar­que, en ont fait des beffrois vivants », soulignera Jac­ques Hardoin. Manière, pour eux, d’insister sur l’espoir qu’a la région tout entière de voir nos beffrois inscrits au patrimoine mondial de l’hu­manité par l’UNESCO…

Par-delà le plaisir d’une dé­couverte esthétique, cette ex­position, diront encore les in­tervenants ainsi que le rédac­teur en chef, Jean-Michel Bre­tonnier, résulte de la volonté toujours réaffirmée par notre journal d’accompagner le dé­veloppement de cette ré­gion : ici, un festival comme les Transphotographiques – suivi dès sa naissance il y a cinq ans, rappelait Olivier Spillebout -, comme l’an der­nier l’ensemble des manifes­tations de Lille 2004, et telle­ment d’autres. La Voix dans notre région.

J.-M. D.

Written by