Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

La Voix du Nord : Un léger désordre

La Voix du Nord : Un léger désordre

Claude Courtecuisse à la galerie Le Carré

Les ruptures : ces pe­tits détails qui viennent troubler un ordre appa­remment naturel, établi, mais qui parfois se trou­ble. Depuis une vingtaine d’années, le photographe et plasticien Claude Cour­tecuisse s’intéresse à ce sujet, et traque de son œil aiguisé ces subtiles dé­viances. D’Ostende à Venise, en passant par Lille, l’artiste promène son objectif et capte des images tou­jours étonnantes, qui ap­pellent un regard aussi poétique que critique. Un arbre tranché au milieu d’un mur, des motifs carrelés soudain désordonnés, des façades aux briques inégales : Claude Courtecuisse fige ces images, détaché de toute volonté esthétique affichée.
Mais il sait que le désordre des mots aboutit parfois à la plus belle des poésies, et ces images, accidentellement ou non, atteignent cet état où la photographie se fait art. Une fois encore, les Transphotographiques visent juste.

B. G.

Written by