Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Réponses Photo : TRANSPHOTOGRAPHIQUES DE LILLE Thème : hors circuit

Réponses Photo : TRANSPHOTOGRAPHIQUES DE LILLE Thème : hors circuit

Photographes exposés

Raymond Depardon expose des photos inédites réalisées dans la Région Nord-Pas de Calais dans le cadre de son grand projet sur le paysage en France exposé à l’Hospice Comtesse (un des plus beaux lieux) à Lille.

Paolo Roversi, série Studio et Thibaut Cuisset photos d’Islande et du désert du Namib au Palais des Beaux Arts. Jean-Philippe Charbonnier l’exotisme est à un demi-tic­ket de métro de chez moi au Palais Rihour.

Quatre auteurs et reporters au Tri Postal à Lille : Guillaume Herbaut, photos extraites d’Oswiecim, Yto Barrada : « Le détroit ».

Olivier Mirguet « Corée du Nord un autre voyage » Philippe Dapvril « pays portuaire : architecture de l’eau et de l’horizon » Manuel Litran la zone rouge, 50 ans après la bataille de Ver­dun » à l’église St Maurice

Daniel Quesney « Neschers : met podologie pour un état des lieux photographique » Maison folie de Moulins

Et aussi :
À Valenciennes : Sophie Ristelhueber série « Géographiques » à l’Aquarium
À Courtrai : Hugues de Wurstemberger « Pauline et Pierre » à l’abbaye de Groening
À Lens : Thomas Mailaender « Les voitures cathédrales » à l’Espace public.

Le commentaire de RP

Olivier Spillebout a démarré modestement et son Festival grandit d’an née en année. On ne peut que s’en féliciter dans la mesure où Réponses Photo a été associé dès le départ, en 2001, au travers de la Bourse Transphotographiques-Ré­ponses Photo qui permet à de nos lecteurs d’effectuer une commande photographique sur la ville de Lille (voir page suivante). Cette année la direction artistique a été confiée à Anne de Mondenard responsable du fonds de photographies à la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine. Elle a orienté le Festival autour de la notion de territoire en l’intitu­lant « hors circuits ». La programmation est riche et variée avec en tête d’affiche Raymond Depardon et Paolo Roversi, une belle sélection de photographes auteurs « modernes » qu’on défend à Réponses Photo : Olivier Mirguet, Guillaume Herbaut, Yto Barrada. Sans oublier un hommage à Jean-Phi­lippe Charbonnier, un photographe humaniste de la généra­tion des Doisneau et Willy Rouis, trop peu connu du grand public. Notre seul regret qu’on exprime chaque année, les lieux d’expos – sublimes par ailleurs – sont très éloignés les uns des autres et Lille est une grande ville. C’est d’autant plus vrai que cette année Lens, Valenciennes et Courtrai sont aus­si (le la fête. Prévoir une voiture et/ou des tickets de transport pour pouvoir visiter le maximum d’expos. Heureusement celles-ci sont gratuites !

De son côté le « off » s’étoffe en parfaite symbiose avec le « in ». Pas moins de 52 expositions présentées à Lille mais aussi à Arras, à Calais, à Roubaix parmi lesquelles nous avons retenu : Panoramique.com, Tendance Floue, Wang Qing­song, le service photo de La Voix du Nord… et évidemment notre lauréat de la Bourse Transphotographiques-Réponses Photo : Christian David, exposé au Bureau du Festival.

 

 

Infos pratiques

Vous aurez aussi la possibilité d’assister à des projections et des conférences (dont une sur le noir blanc animée par notre collaborateur Philippe Bachelier, le 15juin). Au pro­gramme : le service photo de 20 minutas avec Philippe Bré­son, la photo numérique et la Digigraphie avec Epson, la hau­te résolution avec un spécialiste Henri Peyre et enfin, le 17 juin les droits d’auteur collectifs par Olivier Brillanceau de la SAIF.

A noter que les vernissages se succèdent tous les jours. Tout a démarré le 27 mai avec l’inauguration de l’expo Depardon, et on citera le 9 juin le vernissage de l’exposition (le Paolo Roversi. L’intérêt de ces vernissages reste de rencontrer les photographes (celui qui expose et … les autres !).

Tout le programme détaillé ainsi que les chroniques des expos sur le site (très bien fait).

Written by