Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Le « Studio » de Roversi

Voix du Nord : Le « Studio » de Roversi

Au palais des Beaux-Arts, jusqu’au 25 juin

Élégance, légèreté, inti-mité : le style de Paolo Roversi a conquis les nombreux invités au vernis-sage de son exposition, jeudi, au palais des Beaux-Arts. Mise en valeur par de savants éclairages, très éclectique, elle mêle photos de mode, nus, portraits irréels, éthérés, mais aussi des vues d’atelier, « à la manière de Rembrandt », précise Alain Tapié, conservateur en chef du patrimoine, très heureux d’accueillir ce grand artiste dans le cadre des Transphotographiques. « Cette exposition symbolise parfaitement notre festival, dont on s’arrache l’affiche, réalisée par la société Decaux à partir d’une photographie de Paolo Roversi », souligne le président Bertrand de Talhouêt, entouré d’Anne de Mondenard, commissaire générale de l’édition 2005, et de Ferdinando La Badessa, consul général d’Italie, venu féliciter son compatriote. Né à Ravenne, Paolo Roversi, ancien reporter, vit à Paris depuis une trentaine d’années. Il s’est imposé parmi les plus grands photographes de mode actuels. Entretenant le mystère, il explore un monde entre rêve et réalité, saisissant le moment précis où « le présent est à jamais englouti dans le passé ». Les trente-neuf photographies exposées, qui datent de quelques années, seront réunies prochainement dans un livre intitulé Studio, cet espace à remplir que l’artiste dépeint comme « une pièce vide avec un vieux parquet et une grande fenêtre qui regarde vers le nord, un petit théâtre d’imagination avec un modeste équipe-ment : quelques chaises, un tapis, deux ou trois lampes, un tabouret et une vieille couverture comme toile de fond. Le studio, c’est surtout un état d’esprit, une façon de regarder et de sentir ; c’est un coin dans ma tête. »

C. D.-C.

Written by