Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Sur la route, version européenne

Voix du Nord : Sur la route, version européenne

Tendance floue expose sa « Nationale zéro »

Tout le monde se souvient du roman de Jack Kerouac qui fut le livre de chevet de la génération beatnik Sur la route. Le collectif de photographes parisien Tendance floue a parcouru l’Europe des vingt-cinq en entier et en a rapporté un reportage photographique insolite et décalé. L’exposition a été baptisée « Nationale zéro ». Il s’agit d’une route imaginaire qu’ils ont créée au gré de leurs envies. Détails sur un road-movie européen exposé jusqu’à la fin du mois a la Maison de la photographie, à Fives.
Le départ a eu lieu à Chypre et s’est terminé au point le plus au sud de l’Espagne. L’ensemble des pays de l’Union a été traversé. Dix photographes ont pris part à cette aventure. Les photos, toutes en argentique, ont été prises entre avril et septembre 2003. Chaque photographe a parcouru en moyenne 2 500 km et a traversé trois pays européens. Soit un total de 23 000 km. Le collectif Tendance floue disposait d’un budget initial de 25 000 €.
Alors comment ça s’est passé concrètement ? Les Tendance floue ont acheté un break dans le-quel ils dormaient. Chaque photographe parcourait sa portion de « Nationale zéro » seul. Le portion achevée, le conducteur-chasseur d’images al-lait chercher son successeur à l’aéroport et la relève était assurée. Une sorte de course de relais, la vitesse en moins, donc. En plus de prendre des clichés singuliers comme ce cochon mort dépassant d’une poubelle ou ce pont sous la brume, les aventuriers ont photographié la route qu’ils traçaient tous les cinquante kilomètres. Ce qui donne un total de 382 images de cette « Nationale zéro ». Les Tendance floue en sont conscients, cette route est c( assez subjective ». On découvre à travers l’exposition des instantanés insolites, improbables. Des gens, des lieux, des singularités…

S. R.

Written by