Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : Un concentré de la problématique afghane

Voix du Nord : Un concentré de la problématique afghane

Voyage photographique avec Julien Lévêque, à l’École supérieure de journalisme, jusqu’au 17 juin

C’est devant quelque cin­quante personnes qu’a été inaugurée, mercredi soir, à l’École supérieure de journa­lisme, l’exposition intitulée Cité des murmures. Cette expo photographique, qui s’insère dans le festival off des Transphotographiques, a été concoctée par Julien Lévêque (clichés) et Timo­thée Boutry (textes). Tous les deux sont âgés de 26 ans et sont nordistes. Ils ont voyagé pendant un mois au Pakistan et en Afghanistan. Ils ont rapporté dans leurs valises des clichés de Ba­myian, le célèbre site où les Talibans ont dynamité des Bouddhas gigantesques.

Les clichés présentent des paysages poussiéreux, comme brûlés par le soleil, habités par des personnes hagardes. Les photogra­phies, au nombre de vingt-cinq, sont toutes en cou­leurs et en argentique. Elles ont été réalisées entre le 15 octobre et le 15 novembre 2003.

Mouvementé et mythique

Reste à savoir pourquoi Timothée et Julien sont al­lés en Afghanistan. Timo­thée Boutry, qui est issu d’une école de journalisme, se lance : « L’Afghanistan est un pays mouvementé, my­thique pour les journalistes. On est partis sur nos fonds propres. Pour lui, «Bamyian est un concentré de la pro­blématique afghane. C’est une région calme et histori­quement pauvre ». On se tourne vers Julien Lévêque, on lui demande la photo qu’il préfère. Il répond laco­niquement que c’est celle du flyer. On y voit un homme de dos contem­plant une vallée désolée. Au loin, de la brume.

S.R.

Written by