Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : La photo dans tous ses états à l’honneur dans le Valenciennois

Voix du Nord : La photo dans tous ses états à l’honneur dans le Valenciennois

Le lancement officiel des ex­positions proposées par les Transphotographiques dans le cadre de Valenciennes 2007, capitale régionale de la culture, a eu lieu hier. Petit iti­néraire pour découvrir toute la richesse et la variété du tra­vail des hommes d’image.

Valenciennes accueille plusieurs expositions des Transphotogra­phiques, mais d’autres commu­nes de Valenciennes Métropole. partenaire de Valenciennes 2007. proposent également une illustration du travail des photo­graphes. C’est le cas de Condée, « Stars en liberté », place Verte et place Rombault, fait la part belle au travail de Michel Giniès. À Fresnes, au musée vivant des en­fants, ce sont les photos prises w Gilles Porte. sur le thème « Rendons à César » qui sont pro­posées.

Pour tous les regards

Quant à Saultain. c’est en inté­rieur, dans le superbe sous-sol de l’hôtel de ville. que les photos pri­ses par René-Jacques sur le tour­nage de Remorques en 1933, sont exposées. Hier matin, c’est par cette exposition ouverte no­tamment ce week-end que l’inauguration du ver­sant valenciennois des Transpho­tographiques a débuté. L’occa­sion pour Joël Soigneux. premier adjoint, de rappeler,que la commune avait déjà accueilli les Transphotographiques il y a deux ans. Au côté d’Olivier Spille­bout, Françoise Paviot, commis­saire de l’exposition, n’a pas boudé son plaisir de voir présen­ter. dans une petite commune, le travail de René-Jacques, qui fut son ami. « II y a des photos qui ne vieillissent pas, il y a des photos qui parlent à tout le monde », a commenté Françoise Paviot de­vant les tirages qui sont d’épo­que, sur un papier de qualité qui permet une échelle de gris. donne de la valeur aux ombres. Olivier Spillebout, au côté de Mme Paviot. avait un sourire ap­probateur : le directeur des Trans­photographiques avait bien in­sisté sur son souci de proposer dans toute la région des exposi­tions en tous points artistiques, comme c’est le cas à Saultain. Oli­vier Spillebout eut l’occasion de confirmer son appréciation lors de la présentation des autres expositions qui ont pris place dans le Valenciennois. notamment à Anzin. Mais aussi, au regard du travail beaucoup plus récent d’Olivier Beytout. Dans « Valen­ciennes » l’exposition portée par la Ville. ce sont mille et un visa­ges qui ont été captés avec soin. Une véritable imprégnation des rues, du quotidien, du vécu des habitants de Valenciennes, dont le « rendu » a été dévoilé au grand public hier soir. en pré­sence de l’artiste. Une exposi­tion tout aussi accessible et atti­rante pour un public large, initié ou non à l’art photographi­que.

Martine Kaczmarek

Written by