Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Voix du Nord : « Mes vacances à Fives », un roman-photo à découvrir

Voix du Nord : « Mes vacances à Fives », un roman-photo à découvrir

Avant même que les Trans­photographiques ne soient inaugurées officiellement, le festival a commencé dans le quartier de Fives. Une compa­gnie toulousaine y est éta­blie, depuis samedi, pour pho­tographier les habitants et créer un roman-photo qui sera exposé place Degeyter.

Techniquement, la compagnie de théâtre de rue Sans Paradis fixe appelle cela le « roman-photo par­ticipatif ». Concrètement, mardi, sur la nouvelle place de Pives, le projet prenait la forme d’une vingtaine de transats exposés au vent (et il soufflait fort) mais aussi aux envies de repos des Fi-vois. Quelques-uns se .sont laissés tenter et, tel Rachid et sa nièce Anissa, ont décidé de s’arrêter un instant pour contempler les mou­vements de la rue. Mais ils sont repartis avant que la photogra­phe n’immortalise leur visite…

Le projet de la Cie Sans Paradis fixe s’intitule « Mes vacances à Fi­ves ». « Avec une photographe, Do­minique Arriumérès, et la comédienne Lucie B. qui a écrit le pro­jet, nous parcourons des lieux du quartier et faisons des photos en invitant les gens qui passent à se mettre dans le cadre », explique Malthilde Gay, chargée de l’orga­nisation au sein de la compagnie.

Pétanque au jardin des mères

Ainsi, l’objectif s’est arrêté, de­puis samedi, au parc Lardamer, « où nous nous sommes baignés clans la fontaine » ; au parc des Dondaines, où des scènes de cam­ping ont été reconstituées ; sur la place de Fives, pour une séance de bronzage ; et hier, mercredi, la photographe posait son regard sur une partie de pétanque au jar­din des mères. « Nous ne forçons pas les gens à se faire photogra­phier, c’est leur image, niais on se rend compte, à Fives, que s’ils ont méfiants au début, ils sont ensuite rapidement partants pour nous suivre »

Ces Fivois photogéniques feront donc partie du roman-photo créé par la compagnie toulousaine. Il sera installé sur la place Degeyter à partir de dimanche et pour une durée d’un mois.

ST. F.

Written by