Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Nord Éclair : Les merveilleuses vacances de Marie Popey à Fives

Nord Éclair : Les merveilleuses vacances de Marie Popey à Fives

Toutes ces photos exposées à la Mairie de quartier de Fives sont d’aujourd’hui et toutes ont pour­tant cette petite odeur d’autrefois. Cela ne tient pas uniquement au noir et blanc n1 au tailleur en tweed de Marie Popey.

C’est semble-t-il la fraîcheur de ces images qui nous ramène 60 ans en arrière. On re­trouve ici les visages ouverts et souriants des portraits de Doisneau, quand le soleil illu­mine les terrasses des cafés. Mardi dernier. le soleil éclatant venait plutôt de l’intérieur des cadres exposés dans le hall de la mairie de quartier de Fives qu’à travers les fenêtres. Ces images lumineuses sont celles d’une compagnie toulousaine venue il y a plusieurs semaines en rési­dence à Fives pour préparer cette exposition dans le cadre des Transphotographiques. Cette compagnie. Sans Paradis Fixe est une tribu de conteurs : Lucie B. alias Marie Popey, Do­minique Arriumérès, le photo­graphe, Olivier Millanove, l’auteur du texte qui accompa­gne chaque photographie et Ma­thilde Gay l’organisatrice du projet sont venus investir des lieux fivois pour raconter une histoire aux habitants du quar­tier. Et cette histoire est celle de Marie Popey, Toulousaine, ar­rière-petite-fille de Little Nemo et Mary Popin’s qui arrive en va­cance dans le nord, à Fives. Les photos composent un ensemble et sont à lire comme un ro­man elles sont mises au point par une nouvelle machine hu­maine fabriquée par nos acoly­tes artistes, « le photo-romano­graphe ».

Marie Popey s’inspire beaucoup de notre Mr Hulot national, et son travail s’inscrit parfaite­ment dans l’exposition des Transphotographiques qui. a mis en rapport le cinéma et la photographie. Ces images sont ludiques, insouciantes, reposan­tes, belles. riches…. et comme le dit Mr Frémaux, président du conseil de quartier de Fives et conseiller municipal délégué: « Ça fait rire. ça fait du bien » Une exposition à ne pas laisser filer et à admirer dans le hall de la mairie de quartier.

D.K.

Written by