Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

À nous Lille : Regards sur la mode

À nous Lille : Regards sur la mode

Mélanger les genres. les techniques, les artistes, les nationalités, les époques… En choisissant un parti pris éclectique, l’équipe des Transphoto­graphiques dresse un panorama sen­sible et excitant autour du thème de la mode. Certes, le rapport entre mode et photographie semble d’emblée aller de soi, mais la programmation va au-delà des clichés de la mode et du déjà-vu des magazines en papier glacé.  » Il y a bien sûr des images pure­ment mode mais aussi d’autres choses moins évidentes « , souligne Olivier Spillebout, directeur du festival. Même l’expo phare de Karl Lagerfeld sort des sentiers battus. » Ces images ont été présentées une seule fois à Berlin et montrent au travers de l’image d’un jeune homme, dix ans de la vie d’une icône de la mode. Ce regard intime est d’autant plus inté­ressant que, pour moi, Lagerfeld est celui qui incarne le plus l’image de la mode et de ses flashs « , développe le directeur. Autour de ce grand nom, d’autres travaux photographiques seront à découvrir : celui de Fran­cesca Bertolini autour de la mémoire d’une usine de mode en train de mou­rir, celui de Charles Fréger sur une tribu d’Afrique qui, une fois par an, revêt sa tenue d’apparat héritée du colonia­lisme… À la Condition Publique, une série de photos célébrera quant à elle les 80 ans de La Redoute au travers du regard d’artistes et de créateurs invi­tés ou long des pages des catalogues de l’institution roubaisienne. À Lille. Roubaix. Lambersart, les Transphotographiques proposent également au public de cheminer de lieu en lieu, pour découvrir différents univers, différents écrins pour les œuvres.  » Ce choix de faire se promener les gens, c’est éga­lement ça l’esprit du festival « , s’en­thousiasme Olivier Spillebout. À noter également, toutes les expositions sont gratuites, mais chacun pourra mettre la main à la poche cor de nom­breuses œuvres seront à vendre.

Written by