Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Laurent Julliand : Wiplashion

Laurent Julliand : Wiplashion

 

« … les acheteurs de modèles parisiens (…) occupent une place à la fois importante et discrète (…). Trois fois par an, à l’époque des achats, ou des saisons, ils arrivent de New-York, de Rio ou de Rome, assistent aux défilés de mannequins, et repartent avec la mode en valises au bout de deux semaines. »
Léon Paul Fargue, Piéton Paris, 1939, p.236.

Léon Paul Fargues, fils d’une modeste couturière, expose dès 1939 les principes de fonctionnement encore en vigueur de ce qui est devenue une industrie florissante dont la puissance dépasse le simple niveau de chiffres d’affaires des grandes maisons de coutures.

Deux fois par an, les cérémonies ultra ritualisées de la Fashion week réunissent une poignée d’initiés journalistes, acheteurs et leaders d’opinion, qui vont décider de ce qui sera admis ou privilégié de porter, et donc de paraître, pendant les 6 prochains mois.

Ils vont imposer à tous par leurs choix et goûts personnels, une manière d’être et in fine de consommer, entretenant de fait la mécanique cyclique et saisonnière de l’industrie de la mode.

Loin des clichés relais et contrôlés d’une certaine représentation de l’univers glamour de la haute couture, quelles sont ces rites immuables qui font périodiquement de Paris la capitale mondiale de la mode, et de son microcosme le centre du monde ?

Partenaires :
CONTEXTES Photographes Associés et la galerie Quai 26

 

En savoir plus

 

Exposition du 15 mai au 14 juin 2008

 


© Laurent Julliand – Contextes

 


© Laurent Julliand – Contextes

 


© Laurent Julliand – Contextes

 


Lieu : Galerie Quai 26
26 rue de l’Hospice, Roubaix

Written by