Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Surfaces sensibles : Collection du musée des beaux-arts et de la dentelle de Calais

Surfaces sensibles : Collection du musée des beaux-arts et de la dentelle de Calais

 

Les photographies mettant en œuvre la dentelle dans sa relation au corps, au vêtement, à la mode ou comme sujet d’expérimentation des procédés photographiques : voici un joli pont « jeté » entre les deux grands départements beaux-arts et dentelle dans les années 1990 alors que la Cité Internationale de la Dentelle et de la Mode n’est alors qu’à l’état de projet.

Aujourd’hui où les deux collections s’apprêtent à prendre leur envol dans deux lieux distincts, il reste entre eux comme un trait d’union, la thématique des représentations symboliques liées à la dentelle.

Photo :
© Nancy Wilson-Pajic – Collection du Musée des beaux-arts et de la dentelle, Calais

Photographes :
Valerie Belin, Pierre Boucher, Roberto Castro Polo, Catalina, William Henry Fox Talbot, Bernadette Genée, Germaine Krull, Sam Levin, Man Ray, Annette Messager, Pierre et Gilles, Pierre Molinier, Agnés Propeck, Joan Soulimant, Vincent Soyer, Nadine Szewczyck, Nancy Wilson-Pajic, Greg Gorman.

Conception de l’exposition :
Martine Fosse, Barbara Forest, Shazia Boucher, avec la complicité d’Annette Haudiquet.

Partenaires :
Ville de Calais, Musée de l’Hospice Comtesse, Musées de France

 

Cité internationale de la dentelle et de la mode

Un nouveau musée et lieu de vie dédié à la dentelle mécanique est en chantier à Calais pour une ouverture prévue en 2009. Le parcours muséographique se déploie dans une ancienne usine construite dans les années 1870 et est composée de trois bâtiments disposés en U.
Ce site authentique est un atout majeur du projet. Plusieurs thèmes y sont abordés :
– la dentelle à la main, un artisanat aux enjeux économiques importants en Europe et que les industriels imiteront sur les machines,
– l’aventure industrielle de la dentelle à Calais révèle une histoire technique complexe et une formidable expansion dans la Cité nouvelle.
– l’atelier de production où les métiers fonctionneront.
– les modes en dentelles au 20e siècle montrent les changements de silhouettes et de modes de vie.
– l’actualité et les futurs de la dentelle…

C’est un lieu de mémoire, mais aussi de modernité. Pour l’affirmer, les architectes ont proposé une construction adjacente qui symbolise la dentelle par une façade en verre sérigraphié de cartons perforés Jacquard. Et, dans ce centre, le programme scientifique et culturel prévoit des espaces pour des publics spécifiques.
Créateurs et chercheurs, amateurs et professionnels, passionnés de mécanique, de textile ou de mode sont associés et pourront pratiquer leurs activités en différents lieux :
– un centre de ressources comprenant une bibliothèque spécialisée et une tissuthèque,
– des ateliers techniques de dentellières, de design, de customisation,
– un espace d’exposition, un auditorium et un espace de défilés.
Ce nouveau site propose aussi un restaurant, une boutique et des espaces extérieurs à découvrir et à investir.

A la programmation culturelle attendue : expositions, ateliers, journées d’études et de formation; s’ajouteront des évènements autour de la dentelle organisés en partenariat.

Martine Fosse
Conservateur en chef en charge du projet

 

En savoir plus

 

Exposition du 15 mai au 29 juin 2008

 


© Nancy Wilson-Pajic – Musée des Beaux-Arts et de la dentelle, Calais

 


© Pierre Boucher – Musée des Beaux-Arts et de la dentelle, Calais

 


Lieu : Musée de l’Hospice Comtesse
32 rue de la Monnaie, Lille

Written by