Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Journal du Textile : Les Transphotographiques de Lille explorent les liens entre photo et mode

Journal du Textile : Les Transphotographiques de Lille explorent les liens entre photo et mode

Jusqu’au 30 juin, la 7e édition des Transphotogra­phiques de Lille explore les liens entre la mode et la photographie. La mode a, depuis longtemps, élu la photographie comme l’un de ses vecteurs d’expression principaux. En contrepartie, la photographie a souvent utilisé l’univers de la mode comme matériau de réflexion. Ce sont ces rapports tissés au fil du temps entre ces deux univers que les Transphotogra­phiques se proposent d’explorer à travers plusieurs dizaines d’exposi­tions, présentées dans la métropole lilloise. Durant cette période, des rencontres et des soirées événemen­tielles se tiennent également dans de nombreux lieux culturels et mu­sées de la métropole lilloise autour des thèmes de la mode et du textile. En invité d’honneur, le créateur et photographe Karl Lagerfeld expose son «One man show» au Tri postal. A noter aussi l’exposition collective sur une proposition d’Agnès B («La ville et la modernité, la jeune fille dans la ville»), qui se tient au Jardin de mode, la rétrospective David Seidner, «Les temps de pause» de Peter Knapp, et le fonds photo du musée de la dentelle de Calais. En tout, les images d’une vingtaine d’artistes de renom, comme Jeanloup Sieff et Peter Knapp, ainsi que de jeunes talents, pour certains déjà récompensés, tels que Elen Usdin et Henrike Stahl, sont visibles dans une vingtaine de lieux de la métropole lilloise. Parte­naire de la manifestation, La Re­doute a son propre festival à la Con­dition publique de Roubaix. Bapti­sée «Une histoire de modes et de photographies», son exposition af­fiche les images des photographes chargés de mettre en scène les col­lections de l’enseigne au cours des quatre-vingts dernières années. L’an dernier, les Transphotographiques avaient accueilli près de 100.000 visi­teurs.

L.B.

Written by