Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Oiko Petersen : Guys from Poland with love

Oiko Petersen : Guys from Poland with love

 

Les photographies de cette série caricaturent diverses variantes et réinterprétations de l’homme polonais. A l’origine, je me suis lancé dans ce projet par amusement, jouant sur les conventions avec une certaine exagération.
Le cycle Guys. From Poland with love présente le voyage effectué par les modèles au plus profond d’eux-mêmes sous le regard de l’appareil photographique. À partir de stéréotypes connus et auxquels ils s’identifient, ils ont soudainement évolué vers des personnifications étranges et complètement différentes de l’image qu’ils se faisaient d’eux même.
Au début ces photographies étaient destinées à souligner la vision caricaturale que porte la société polonaise sur les homosexuels, elles tentent finalement de déconstruire l’image des gays au sein de la société. Toutefois, ces images présentent également des hommes aux personnalités différentes, et pas forcément des homosexuels.

OIKO PETERSEN / l’auteur

___________________________________

Les photos de la série Guys. From Poland with love par Oiko Petersen présentent différents types et réincarnations de l’homme polonais (…) En jouant avec les conventions du genre masculin et celles de la photographie, l’artiste réussit à créer des images séduisantes qui attirent l’attention et provoquent (…)
Guys. From Poland with love de Oiko Petersen sont les cartes postales les plus réjouissantes et les plus positives en provenance de Pologne. Avec un clin d’œil au phénomène du plombier polonais, l’artiste parvient à dépasser les normes publicitaires et à transformer l’image de la masculinité à travers ces personnages et ces photographies.

Ph.D. PAWEŁ LESZKOWICZ / Institute of Art’s History UAM in Poznań

____________________________________

Guys. From Poland with love. Ce titre amène à se demander : de quelle Pologne ?! Il me semble que ce titre peut se comprendre comme une ironie amère, ou sous la forme d’un principe : une tentative de porter un coup aux stéréotypes, comme le polonais coriace ou le polonais beau. Ce ne sont d’ailleurs pas seulement des stéréotypes, ce sont des mythes. (…) Ce projet est un point de vue critique concernant l’image culturelle de l’homme, il suggère une nouvelle approche de la masculinité : plus optimiste, plus amusante, libérée des conventions qui sont défendues par ces hommes eux-mêmes. Oiko Petersen montre tous les différents rôles que les hommes peuvent incarner dans ce théâtre qu’est la vie.
Dans son œuvre, les personnages ne sont pas otages d’un style, ils acquièrent par la culture ce qui représente exactement leur nature.

KAMIL MALINOWSKI / curator – Foundation ‘Supermarket of Art.’

_____________________________________

Grâce à des images empreintes de lumière, séduisantes et sensuelles, Oiko Petersen fait une sorte de proposition : il indique les différentes manières de catégoriser les hommes, ou encore, de les unifier (…) En tant que chroniqueur de préjugés physiques, il nous engage à prendre conscience du regard désinvolte que nous portons sur les « différences ».
Mais ce qui est capital, c’est que nous sommes capables de comprendre comment ces « autres » nous perçoivent. En créant des stéréotypes, des codes, Petersen nous sert d’intermédiaire en nous montrant un monde où tous les individus observent les autres tout en étant eux-mêmes observés, où ceux qui cataloguent sont catalogués, un monde d’intimité et de promiscuité. Il nous offre un espace dans lequel nous pouvons trouver notre propre définition.

KATARZYNA MAJAK / artist, curator, lecturer in Academy of Photography (Warsaw)

 

En savoir plus

 

Exposition du 14 mai au 12 juillet 2009

 


© Oiko Petersen

 


© Oiko Petersen

 


Self-portrait © Oiko Petersen

 


Lieu : Palais Rameau
39 boulevard Vauban, Lille

Written by