Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Le Photographe : L’Europe à l’honneur aux Transphotographiques de Lille

Le Photographe : L’Europe à l’honneur aux Transphotographiques de Lille

Depuis huit ans, le festival des Trans­photographiques s’atta­che, avec l’aide de gale­ries et de festivals européens, à promouvoir la jeune création photo­graphique contemporaine à travers de multiples expositions dans la ville de Lille. C’est donc tout naturellement que cette édition 2009 se présente sous le vaste thème de l’Europe et des frontières. Cette notion de barrière, à la fois territoriale et culturelle, sera exploitée par une trentaine de pho­tographes russes, polo­nais, tchèques, roumains et français, qui posent la question de l’identité, de l’appartenance à une communauté et mettent en exergue la diversité et la richesse des popula­tions européennes.

La Maison de la photo­graphie de Lille accueille­ra l’exposition fascinante et terrifiante du Polonais Andrzej Dragan, Allégo­ries et macabresques. La photographe allemande Jessica Backhaus présen­tera des natures mortes inspirées de la vie rurale polonaise et le Brésilien Joao Urban exposera son travail Tu i Tam sur ses ancêtres polonais. Enfin, le Français Antoine Sude montrera son reportage sur les Roms à Lille.

Entre photographie com­merciale et artistique, le Tri Postal, initialement condamné à la démoli­tion et nouvellement consacré à la tenue d’évé­nements musicaux et d’expositions, recevra entre autres l’exposition Les nouveaux publicitaires du Collectif Photo-Shop. Plus légère, l’exposition de la Tchèque Bara Prasilo­va Never Happened transportera les visiteurs au cœur de leurs souvenirs d’enfance pour une expo­sition féerique et poétique au Palais Rameau. Le public s’amusera égale­ment des photographies d’Oiko Petersen Guys from Poland with Love, qui caricaturent l’homme polonais. Le Projet frontiè­res réalisé par François Daumerie, Julien Golds­tein, Kai Ziegner, Tomasz Rykaczewski et Tomasz Pospech viendra complé­ter la copieuse program­mation de ce haut lieu de la culture à Lille.

Le photographe polonais Oiko Petersen bénéficie d’un second espace d’ex­position, avec la présen­tation de son projet Downtown à Lambersart, au Colysée Maison Folie. A la manière des photo­graphes de mode, il pho­tographie des personnes porteuses du syndrome de Down pour «inviter les spectateurs à se confronter à leurs propres obstacles et préjugés».

Ces Transphotographi­ques 2009 s’accompagne­ront de lectures de Port­folio, de soirées projection, d’ateliers, de conférences et de stages de prises de vue dont le programme complet est disponible sur le site www.transphotographi­ques.com. Les festivités débuteront le 13 mai pour s’achever le 12 juillet. L’accès aux expositions est gratuit.

P.B.

 

Written by