Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Azart Photographie : Les Transphotographiques & Tomasz Gudzowaty

Azart Photographie : Les Transphotographiques & Tomasz Gudzowaty

La métropole lilloise accueille depuis huit ans les Transphotographiques, un ensemble d’expositions et d’évènements autour de la création photographiques européenne, depuis des artistes de renommée internationale jusqu’aux talents émergents.

Cette année, la Maison de la Photographie de Lille, organisatrice du festival, présente en avant première, et en partenariat avec la Yours Gallery de Varsovie, l’exposition  » Sports Features  » du photographe polonais Tomasz Gudzowaty (jusqu’au 3 mai 2009).

Tomasz Gudzowaty

Depuis plusieurs années, Tomasz Gudzowaty part à la rencontre de différentes communautés sportives, dans le but de créer  » une sorte d’encyclopédie subjective du sport en tant que phénomène réunissant expérience physique et expérience spirituelle « . le sport est ici perçu comme une activité  » qui façonne et influence la vie des individus, des sociétés et se manifeste souvent à travers des pratiques rituelles et religieuses « . Ainsi, dans le district de Wuqiao par exemple, être un acrobate est un style de vie, et souvent la principale source de revenus. Plus d’une centaine de troupes de cirque et plusieurs écoles d’acrobatie existent dans la région ! Dans la série des Guerriers volants, Tomasz Gudzowaty a photographié des hommes qui pratiquent le Koloripayattu, considéré comme l’art martial le plus ancien. Leur agilité est spectaculaire et ces guerriers ne semblent pas connaître les lois de l’apesanteur… Le photographe a aussi rencontré des moines Shaolin, pour qui la contemplation et les arts martiaux sont très présents au quotidien, et considérés comme des remèdes à la faiblesse physique et à l’indolence, les superbes photographies de Tomasz Gudzowaty nous présentent ainsi de nombreuses histoires fascinantes. De quoi nous mettre bien en jambes avant l’inauguration des Transphotographiques.

Les Transphotographiques

Forts des liens tissés au fil des ans avec des galeries et festivals internationaux, les organisateurs des Transphotogrophiques ont invité cette année des photographes russes, polonais, tchèques, roumains, hongrois, français,  » qui confrontent leurs visions de la frontière tant territoriale que sociétale et culturelle « . Autour des expositions auront lieu des soirées musicales, projections, conférences, lectures de portfolios, stages… Afin d’offrir une vision du paysage photographique européen, tout en provoquant une réflexion sur le medium et sur les tendances artistiques. La qualité de la sélection 2009 confirme les Transphotographiques dont leur caractère incontournable. Comment ne pas défaillir devant ce saisissant portrait d’Andrzej Dragan, ou celui, tout en humanité, d’Oiko Petersen ?

 

Written by