Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Les Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Ephie Tsakraklidou : Peel of CretanLand

Exposition du 19 mai au 20 juin 2010

 

Lorsque notre regard se pose sur la végétation florissante qui couvre les rocailles de la terre crétoise, une idée nous vient inconsciemment à l’esprit : la vie l’emporte sur les peurs, les incertitudes, sur tout ce qui est dans l’ombre. Ces fleurs, curieuses en apparence et qui portent des noms scientifiques encore plus étranges, fleurissent chaque année à la fin de l’hiver. Elles poussent dans les ravins ou près de la mer, dans des gorges abruptes ou à des endroits que les touristes et les promeneurs viendront piétiner. D’où l’idée du triomphe de la vie qu’incarnent ces images. Elles nous expriment le sentiment d’un horizon chargé d’espoir, où le monde continue de fleurir, de s’épanouir avec le temps qui s’entête à dicter son rythme. Les photographies des terres crétoises prises par Ephie Tsakraklidou et la façon dont elle nous présente cette végétation éternellement fidèle à son rendez-vous avec les saisons, sont une consolation. La beauté continuera de résister à la laideur, la monotonie des paysages lunaires sera toujours émaillée par la couleur d’un cyclamen et le miracle de la vie l’emportera sur les ténèbres. Abandonnez-vous à la fraîcheur de ces images et imaginez-vous au premier jour du printemps, au milieu d’une clairière où les odeurs de la nature changent votre humeur, ne serait ce qu’un instant. Et la prochaine fois que vous passerez à la hâte près de ces merveilles du monde, souvenez-vous de ces images et arrêtez-vous un moment. La beauté, même la plus sauvage, sauvera le monde.

 

 


Lieu : Hospice Comtesse
32 rue de la Monnaie, Lille

 

Written by