Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Alexis Vettoretti : La vallée des larmes

Exposition du 4 juin au 31 juillet 2016

 

Né en 1989, Alexis Vettoretti grandit en Ardèche avant d’intégrer en 2010 l’ETPA (l’école photographique de Toulouse) pour une formation de trois ans qui lui permettra de découvrir pleinement le reportage. Tourné vers la photographie documentaire, il situe son travail personnel dans un esprit d’ouverture et de dialogue avec les autres afin de faire de la compréhension de leur vie, de leur
situation, le centre de son propos. En septembre 2013, il s’installe à Paris où il travaille comme photographe indépendant pour la presse française et crée le
Collectif Prisme Noir avec sept autres photographes parisiens. En 2015, il intègre le studio Hans Lucas et expose avec son collectif à la Galerie 59 Rivoli et lors du festival des Rencontres Photographiques d’Arles à l’invitation de Anna Alix Koffi à la Fondation Manuel Rivera-Ortiz.

La Vallée de Jiu en Roumanie a été, à l’époque du communisme, l’un des plus grands fournisseurs de charbon d’Europe. Alexis Vettoretti est parti à la rencontre des derniers mineurs de fond qui, malgré la dureté et la dangerosité de ce métier, continuent, depuis plusieurs générations et sous l’œil tendre de leur protectrice Sainte Barbe, à descendre dans leurs puits.
Aujourd’hui résignés, fatigués de se battre pour maintenir l’exploitation, ils ont accepté la fermeture de la mine ouverte en 1840. Travail de reportage autant que devoir de mémoire, cette série souhaite faire perdurer dans la conscience collective l’image de ceux que l’on a oublié de remercier d’avoir risqué leur vie et qui, aujourd’hui, semblent errer comme des fantômes. En Roumanie, les mineurs ne se disent pas “Bonjour” mais “Bonne chance”.

 

En savoir plus

 

 

 

 

Retrouvez toutes les séries associées de cette exposition collective

 

 


Lieu : Tri Postal
Avenue Willy Brandt
59000 Lille

Written by