Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France

Transphotographiques 2019

Mobile Immobile

L’exposition Mobile Immobile est une réflexion sur l’impact de la mobilité à grande vitesse sur nos modes de vie et notre environnement. Suite à un travail de sept années de recherche, les chercheurs (urbanistes géographes et sociologues) ont collaboré avec des artistes afin de rendre compte des conséquences qu’ont nos modes de transports et de communication toujours plus rapides. Ces derniers sont inévitablement liés aux enjeux économiques, sociaux, politiques et environnementaux de nos sociétés modernes. 

En effet, c’est avec une approche transdisciplinaire qui a à coeur de privilégier le débat. Les diverses formes artistiques (photographie, vidéo, performances, peintures, dessins, installations…) permettent d’explorer le thème de la mobilité sous de multiples angles. La collaboration avec le Forum Vies Mobiles permet également d’enrichir l’exposition de travaux scientifiques. 

Cette exposition questionne à travers quatre temps forts les relations complexes que nous entretenons avec la mobilité. La première partie “Pétrole, vitesse et modernité” décrit les bouleversements qu’ont engendré les innovations techniques à partir du XIXème siècle. La seconde partie, intitulée “Contrôle de la mobilité”, met en lumière les contraintes inégalitaires que subissent les voyageurs comme les migrants. La troisième partie “Des vies mobiles entre ville et campagne” fait un bilan en demi-teinte des impacts des nouveaux modes de transport sur nos modes de vie et leur impact écologique. Pour finir, dans la quatrième partie “Et demain tout ralentir pour mieux vivre ?”, les artistes nous entraînent dans leur imaginaire pour réfléchir à des solutions alternatives à nos modes de vie actuels afin de ralentir et évoluer dans un monde de qualité. 

A travers ces quatre parties, il est possible de dégager plusieurs thèmes importants qui permettront aux jeunes de comprendre pleinement les enjeux de cette exposition. La mobilité est au croisement des grands enjeux sociaux, politiques et écologiques de notre époque. Il fallait au moins une exposition pour les rendre sensibles, tenter de les éclairer, saisir les grands choix collectifs auxquels nous sommes confrontés et ouvrir des pistes vers des futurs plus désirables.

Artistes exposés : Ai WeiWei, Alain Bublex, Caroline Delmotte, Claire Chevrier, Collection Clive Lamming, Elinor Whidden, Félix Pinquier, Ferjeux van der Stigghel, Gaël Peltier, Géraldine Lay, Gildas Etevenard, Groupe BP, Hans Haacke, Ishan Tankha, Jürgen Nefzger, Laurent Proux, Le Corbusier, Marie Velardi, Marion Poussier, Olivier Culmann, Patrizia Di Fiore, Sylvie Bonnot, Swann Thommen, Collection Thomas Sauvin, Tim Franco, Vincent Jarousseau, Wang Gonxin.

Commissariat de l’exposition :

Christophe GAY | CO-DIRECTEUR DU FORUM VIES MOBILES Il place au cœur de sa réflexion la question des imaginaires, représentations et normes sociales comme organisateurs des modes de vie et plus spécifiquement ceux qui concernent la mobilité dans la société contemporaine et à venir. Il est à l’origine de la création du Forum par SNCF, où il dirigeait précédemment le planning stratégique de la communication.

Sylvie LANDRIÈVE | CO-DIRECTEUR DU FORUM VIES MOBILES Elle s’intéresse à l’évaluation des politiques publiques et à l’implication des citoyens dans leur élaboration. Assis sur sa formation en sciences humaines (Sorbonne et Sciences-Po Paris) et en recherche en management (Mines, Nanterre et ESCP), ce goût s’est nourri de son expérience professionnelle sur les projets immobiliers et d’aménagement urbain privés et publics (BNP Real Estate, SNCF).

Vincent KAUFMANN | CONSEILLER SCIENTIFIQUE Directeur du laboratoire de Sociologie Urbaine de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (LaSUR-EPFL), Directeur scientifique du Forum Vies Mobiles Vincent Kaufmann est actuellement professeur de sociologie urbaine et d’analyse des mobilités à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Il y dirige le laboratoire de sociologie urbaine LaSUR . Il est ou a été professeur invité dans de nombreuses universités européennes, nord-américaines et asiatiques. Depuis 2010, il est en outre directeur scientifique du Forum Vies Mobiles. Ses travaux actuels portent sur la mobilité et ses liens avec la transformation des sociétés contemporaines et de leurs territoires. Son dernier livre “Mobilité et libre circulation en Europe” (avec Ander Audikana) est paru chez Economica (2017).

Written by

Les Transphotographiques est un festival photographique créé en 2001 et organisé par la Maison de la Photographie de Lille. Les expositions sont présentées dans toute la métropole lilloise.