Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Laurent Kronental

Laurent Kronental : Souvenir d’un futur

 

Souvenir d’un Futur est un témoignage sur la vie des seniors dans les grands ensembles de la région parisienne. Conçus pendant les Trente Glorieuses jusque dans les années 80 pour pallier l’accroissement démographique, répondre à l’exode rural et accueillir une population immigrée, tout en satisfaisant les besoins du confort moderne, ces quartiers sont aujourd’hui fréquemment stigmatisés par les média et marginalisés dans l’opinion publique. Fasciné par le modernisme à la fois ambitieux et suranné de ces ensembles, Laurent Kronental s’éloigne de cette vision médiatique pour s’intéresser à la condition émouvante des anciens qui y ont vieilli et qui représentent à ses yeux la mémoire des lieux.
Laurent Kronental a souhaité se questionner sur leurs conditions d’existence et mettre en lumière une génération parfois oubliée. En posant un regard sur des quartiers de banlieue souvent méconnus et au potentiel sous-estimé, il exprime son ressenti poétique face à cet univers qui semble doucement mourir et emporter avec lui le souvenir d’une utopie moderniste. Ses photographies possèdent la couleur d’un désenchantement mélancolique : les grandes masses majestueuses de ces vaisseaux futuristes semblent ainsi partir à la dérive sur un océan de béton. Mais la présence de personnes âgées, dans ce décor où on ne les attend pas, permet paradoxalement de penser que, peut-être, toutes les illusions ne sont pas perdues. Souvenir d’un Futur est le résultat de quatre ans de visites et d’échanges. À travers cette série réalisée à la chambre argentique grand format, le photographe a voulu créer l’ambiance d’un univers parallèle mêlant futur et passé et donner l’impression de villes vidées de leurs habitants.
Marqués par le temps, les immeubles gris et lourds, ont les traits usés. Pourtant, entre les fissures qui creusent les murs et les rides qui sillonnent les visages, percent un orgueil et une vigueur que l’on croyait disparus. Dans la paix des regards et la solitude des espaces, se mêlent résignation et attente, scepticisme et confiance, inassouvissement et plénitude. Ces contrastes font apparaître la vie dans toute sa profondeur et sa spontanéité. Ces “monuments”, mémoires vivantes de leur époque, incarnent une force fragile : celle d’une jeunesse qui ne s’est pas vue vieillir.

Né à Paris en 1987, Laurent Kronental vit et travaille à Courbevoie. Photographe autodidacte, c’est en Chine qu’il découvre la photographie au cours d’un séjour de plusieurs mois à Pékin. Séduit par les grandes métropoles, il est fasciné par la variété de leurs architectures, les habitants et leur façon d’apprivoiser l’espace. Sa série « Souvenir d’un futur », débutée en 2011, cherche à susciter une conscience de la durée, des liens intergénérationnels, et questionne notre solidarité. En confrontant le passé et l’avenir tel qu’on l’imagine ou tel qu’on l’a imaginé, il s’interroge sur les principes qui inspirent les urbanistes pour harmoniser les relations sociales. En juillet 2015, il présente pour la première fois cette série à Arles où il est sélectionné parmi les cinq finalistes des lectures officielles de portfolio. En octobre 2015, il est sélectionné par le Festival Circulation(s) de la Jeune Photographie Européenne qui aura lieu au Centquatre à Paris à partir du 26 mars 2016.

 

 

Exposition en partenariat avec photographie.com et la B.N.F. (Bibliothèque Nationale de France)

            

 

Exposition du 4 juin au 31 juillet 2016

 


© Laurent Kronental

 


© Laurent Kronental

 


Laurent Kronental© D.R.

 

Retrouvez les autres séries associées à l’exposition collective

 

 


Lieu : Le Tripostal
Avenue Willy Brandt
59000 Lille

Written by