Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Christophe Meireis

Bourse du talent 2019 / Portrait / Coup de coeur

Christophe Meireis

Des visages et des peines

Depuis plusieurs années, Christophe Meireis va à la rencontre de détenus condamnés à mort dans les nombreux pays où la peine de mort est un outil de répression politique, de discrimination lié au genre ou à la religion. Selon l’ONG Ensemble contre la peine de mort, plus de 20 000 condamnés à mort attendraient leurs exécutions dans des conditions de détention souvent bien en deçà des normes internationales. Des visages et des peines rassemble Antoinette, N’Dume, Joaquin, Lin-Xun tous unis par une sentence commune : la mort. Ils nous apostrophent dans une galerie de portraits aux regards doux et d’histoires poignantes. L’utilisation de la chambre 4×5 inches impose une lenteur et une rigueur particulière. Cette latence du temps de pose rejoue le temps du procès, comme une possibilité de pouvoir clamer son innocence dans ce temps donné. De ces portraits tenaces et impassibles leur identité retrouvée s’échappe du fond noir car la photographie peut faire lumière là où la justice est absente.

Après plusieurs années de pratique autodidacte, Christophe Meireis a suivi une formation photo à l’EFET pour devenir photographe indépendant. Cofondateur du magazine Causette, il en réalisera les quarante premières couvertures, entre autres, avant de quitter la rédaction en 2013. Portraitiste aguerri, il collabore régulièrement avec de nombreux magazines pour lesquels il réalise des portraits de personnalités comme des reportages. Il partage aujourd’hui son temps entre son travail de commandes qui l’amène aux quatre coins du monde et la poursuite de ses séries personnelles. Au cœur de sa démarche, on trouve en filigrane la présence constante de l’humain comme en témoignent ses séries sur les gens du voyage ou sur les anciens condamnés à mort. Inspiré par l’école de Düsseldorf, pour son travail personnel il privilégie l’utilisation de la chambre 4×5 inches et du moyen format qui imposent lenteur et rigueur. Ces deux contraintes, Christophe Meireis, en fait des alliées pour servir sa démarche artistique.


Retrouvez toutes les séries associées de cette exposition collective Bourse du talent 2019

Written by

Les Transphotographiques est un festival photographique créé en 2001 et organisé par la Maison de la Photographie de Lille. Les expositions sont présentées dans toute la métropole lilloise.