Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Louise Desbrusses : In extenso

Sélection Programme Officiel

In extenso

Installation vidéo / Durée: 40 mn

Dans l’ourlet d’un môle délaissé dansent une pauvre robe, des mots vagues, des murs fissurés, quelques herbes, une eau têtue, une voix incoercible, une contrebasse obstinée invitant les passagers à une fugue dans les friches, un voyage intérieur, une danse immobile, là où peut-être plus qu’ailleurs se ré-inventent des mondes, nos mondes.
Louise Desbrusses, dans ses livres, vidéos, performances, explore les intervalles entre les états, les moments, l’un qui déjà n’est plus, et l’autre qui peut-être va surgir, l’entre-deux, cet incertain entre mort d’une chose et naissance d’une autre. C’est ceci et c’est aussi cela. Et. Car l’expérience de la vie n’est pas univoque, elle est multivoque, équivo-que, ambivalente, organique. C’est elle que Louise Desbrusses explore en mots, en mouvements, en images. Lire un de ses livres est avant tout vivre une expérience, voir une de ses performances est avant tout vivre une expérience. Ainsi d’In Extenso.

Il y a eu d’abord les mots, choisis dans un vieux dictionnaire français trouvé quelque part entre Berlin et la frontière polonaise dans un village décrépit, fournissant le fil conducteur du poème éponyme. Puis, comme appelée par ce poème, est venue la robe à 1 euro, trouvée dans un tas de vêtements usagés sur un étal d’un marché des Cévennes, où l’industrie de la soie a périclité depuis longtemps. La robe a enseigné à l’artiste sa danse et ses histoires au fil des ans, jusqu’au jour où le lieu est apparu dans son évidence, sur parmi les bâtiments portuaires du Môle 1 de Dunkerque, réunissant en un film, une performance la robe et poème.

Le poème est la partition d’In extenso. La robe est la partition d’In extenso. Le lieu où le poème et la robe se rencontrent est aussi la partition d’In extenso. Ce sont la partition du film réalisé par Louise Desbrusses, la partition de sa chorégraphie, ainsi que la partition qu’interprète Louis-Michel Marion.

Exposition en septembre 2021



Lieu :
Espace culturel de la Galerie des Tanneurs
Rue du Sec Arembault – Lille

Written by