Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Louise Skira : Les hommes du Nord

Sélection Programme Officiel

Les hommes du Nord

Portraits réalisés sur site / Ancienne fosse minière de Arenberg

Avec l’aimable autorisation du site minier.

J’ai découvert Aimable Patin à la télévision il y a quelques mois, sur France 3. Le reportage L’épopée des Gueules Noires, dans lequel il était interviewé, était rediffusé. Aujourd’hui, j’ai rencontré Aimable puis Edmond, Jean et Marc, sur leur ancien site minier, à Arenberg. Je désire cette série pour eux. Pour leur rendre hommage, leur rendre leur gentillesse et leur destin trop souvent ignoré. Ces hommes sont importants, ces rencontres sont importantes.

Importantes pour moi, pour mon parcours de jeune photographe, attachée à la pellicule, au noir et blanc, à la mémoire.

Importantes pour eux, dont les vies sont abîmées, fatiguées, souvent empreintes de maladies.

Importantes pour imaginer ce que peut signifier descendre à 1200 mètres sous terre dès l’âge de 15 ans.

Importantes pour comprendre les vies familiales de cette époque, de ces villes, de cette région.

Importantes pour percevoir l’impact d’une transmission de métier entre un père et son fils.

Importantes pour appréhender une ancienne vie qui n’est plus, qui pour certains s’est arrêtée brutalement.

Importantes pour comprendre l’importance du mot solidarité, dans les corons comme au fond.

Importantes pour ne pas oublier le métier dur, les conditions de vies anciennes et belles.

Importantes pour ne pas les oublier, à nouveau. Pour ne pas enterrer, encore une fois les souvenirs.

Importantes pour transmettre.

Importantes pour oser écouter les récits.

Importantes pour ne pas laisser mourir leur histoire.

La seule chose qui est en mon pouvoir aujourd’hui est de leur rendre hommage de la manière la plus belle et respectueuse possible.

Debout, forts et fiers.

Exposition en septembre 2021



Lieu :
Espace culturel de la Galerie des Tanneurs
Rue du Sec Arembault – Lille

Written by