Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Patrizia Di Fiore : Calais, les invisibles

Sélection Programme Officiel

Patrizia Di Fiore : Calais, les invisibles

Originaire de Sardaigne où j’ai vécu durant 15 années, je passais des heures à regarder la mer et rêvassais en guettant le passage des bateaux qui reliaient l’île au Continent. Peut-être attendais-je un cadeau inattendu, une rencontre qui aurait changé le cours de ma vie…

Sans aucun doute je projetais mon propre départ, libérateur. L’insularité n’explique pas tout, mais permet de mieux comprendre l’univers photographique dans lequel je me suis construite. Sur une île le paysage a toujours une fin et l’horizon est un commencement. L’île est à l’origine d’un foisonnement imaginaire… entre lieu et non-lieu. L’invisible c’est l’ailleurs, et c’est cette abstraction qui prend la forme d’une invitation au voyage. Étrange comportement que celui de l’insulaire qui a besoin de situer son île sur la carte du monde pour savoir d’où il vient et comment il existe. Il y a pour chaque îlien, et c’est un paradoxe, une vocation à l’errance. C’est sans doute la sensation première qui se dégage de mes photographies, comme une perte de repères tout à la fois séduisante et dérangeante.

La logique n’est pas celle d’un itinéraire. Il s’agirait plutôt de la recherche d’un lieu qui me ressemble et qui évoque des correspondances.

Une envie d’humanité qui avance à la vitesse d’une randonneuse paisible et attentive même sur les terres bosniaques, encore brûlantes des incertitudes de la guerre. Il n’y a pas de raison de se presser car le voyage sera long, étrange peut être, improbable sûrement.

Mes photographies se construisent autour de plusieurs questions qui concernent l’image et l’invisible. Dans un monde globalisé, quelles histoires et quelles cultures se dessinent sur ces territoires que j’aime arpenter et questionner ? Qu’est-ce qu’est vivre dans tel pays ou telle ville ? Près de telle frontière ou telle autre… Hier comme aujourd’hui, là-bas comme ici.

Les images proposées pour les 20 ans des Transphotographiques ont été réalisées à Calais et alentours, entre 2016 et 2019.

Exposition en septembre 2021



Lieu :
Espace culturel de la Galerie des Tanneurs
Rue du Sec Arembault – Lille

Written by