Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
 

Débat : 4 témoignages des réalités sociales des territoires, par la photographie

Débat : 4 témoignages des réalités sociales des territoires, par la photographie
avec Natalya Saprunova, Nathalie Lescuyer, Pascal Bachelet et Jérémy Lempin

Jeudi 04 novembre de 18h à 22h (accueil à partir de 17h30).

Dans le cadre des Transphotographiques 2021, la Maison de la Photographie organise une soirée de rencontres, débats, échanges avec 4 artistes exposés au Festival.
4 débats pour 4 témoignages sur des thèmes socio-documentaires très variés : les jeunes en décrochage scolaire, les projets des personnes en situation de handicap, la situation des migrants, l’accompagnement des personnes en fin de vie. Accompagnés d’invités, de journalistes, de partenaires, chaque photographe vous présentera sa démarche et répondra aux questions sur le travail photographique mené.
Cette soirée sera animée par Olivier Spillebout, Directeur de la Maison de la Photographie et du Festival.

Entrée gratuite. Bar / Boissons / Food sur place.
Débats à 18h, 19h, 20h et 21h. Accueil à partir de 17h30


 

Natalya SAPRUNOVA : la démarche sociale dans un projet documentaire

18h00 à 18h45

Natalya Saprunova, photographe documentaire a réalisé un reportage sur les décrocheurs scolaires de Calais mettant en lumière les personnalités et les histoires de ces jeunes stigmatisés ‘’en échec’’. Elle a voulu les impliquer pour aller au-delà d’une simple représentation de leur quotidien et leur permettre d’exprimer leurs rêves. A travers cette démarche photographique, ils affrontent leur regard sur eux-mêmes, à la fois réel et fictif.


Pascal BACHELET : Photographier le handicap

19h00 à 19h45

‘‘De l’Ombre à la Lumière’’ pose la question de la perception du handicap et nous questionne plus largement sur notre rapport aux autres. En quoi la photographie peut-elle nous amener à évoluer sur notre perception des choses ?
‘’De l’Ombre à la Lumière’’ réunit les portraits de 15 personnes que le quidam pourrait croiser dans la rue. 15 personnes qui nous livrent leurs émotions brutes : leur joie, leur fierté, leur mal-être, leur angoisse, leur envie de bien faire… 15 personnes qui ont posé derrière l’objectif du photographe Pascal Bachelet et qui devaient apparaître telles qu’elles sont dans la vraie vie. En réalité, ce petit groupe se connaît bien, ces 15 personnes vivent ensemble dans un Foyer de Vie pour personnes handicapées, Adrien, Juanita, Christelle, Virginie… sont tous déficients intellectuels. Mais leur handicap ne saute pas aux yeux. Il a disparu ou a été relégué au second plan derrière l’objectif de Pascal.



Nathalie LESCUYER : La place de l’intime dans cette photographie qui traverse l’histoire

20h00 à 20h45

Pendant plusieurs mois, la photographe Nathalie Lescuyer a voyagé dans la nuit des migrants. Poussée par une nécessité intérieure dont atteste le titre de sa série Need, Nathalie Lescuyer propose un témoignage qui parle des errements de notre monde autant que de l’errance de l’autre. Cette altérité est mise en dialogue avec les ressentis de la photographe dans une suite ouverte d’images intimes, incantatoires, fulgurantes dans leur violence poétique. Il s’agit ici de rendre tangible la tension entre le bruit du monde et la parole exclue des migrants et de rétablir l’échange entre plusieurs intériorités bouleversées.



Jérémy Lempin : Jusqu’où peut-on photographier la vie dans la fin de vie

21h00 à 21h45

Nous recevons de nombreuses demandes de la part des médias dans ce service Selene de soins palliatifs du Centre Hospitalier Techer de Calais. Notre première volonté est de préserver l’intimité, la morale, l’éthique et la dignité des patients.  Quelle barrière à ne pas franchir tout en permettant l’information ?

Comment couvrir la fin de vie pour permettre la réflexion sur cette question sociétale ?

Rencontre en présence de Hassen Bouchakour et de trois médecins du service: Docteur Cécile Baelen-Techer chef du service, Docteur Marie-Anne Rouhier et Docteur Rémi Leclercq.

France-Calais 30/11/2020 Centre de soins palliatifs de l’hôpital de Calais.Manon, 24 ans, atteinte d’un cancer généralisé enlacés son fils Ethan 7ans en présence de Peyo qui se laisse toucher et caresser par elle seule. »Avec Peyo, on essaie de recréer de la vie dans la fin de vie, pour se battre, créer une énergie aux cotés des familles et des soignants. » me dit Hassen
 

About Trans

Les Transphotographiques est un festival photographique créé en 2001 et organisé par la Maison de la Photographie de Lille. Les expositions sont présentées dans toute la métropole lilloise.

Les Transphotographiques est un festival photographique créé en 2001 et organisé par la Maison de la Photographie de Lille. Les expositions sont présentées dans toute la métropole lilloise.

Written by

Les Transphotographiques est un festival photographique créé en 2001 et organisé par la Maison de la Photographie de Lille. Les expositions sont présentées dans toute la métropole lilloise.