Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Transphotographiques / Lille / Hauts-de-France
HomeExpositionsExpos 2016

Expos 2016

Capa in Color est une production de l’International Center of Photography, et a été rendue possible par le comité des expositions d’ICP et le département de la Culture de la Ville de New York.

Ce que je voulais vraiment, c’était être photojournaliste et les États-Unis me fascinaient.

La Bourse du Talent identifie, depuis l’origine, des sections - reportage, portrait, paysage, mode – pour couvrir et récompenser la grande variété des projets photographiques.

Les travaux de Brest Brest Brest opèrent par glissement. Ils s’emploient à déplacer le regard, à nous prendre par la main pour faire le trajet d’un point vers un autre.

Exposition du 4 juin au 31 juillet 2016
Pour la neuvième année, Photographie.com s’associe à la Bibliothèque nationale de France afin de présenter les photographes lauréats et coups de cœur de la Bourse du Talent 2015.

Depuis plus de quinze ans, Jeffrey photographie et produit des images narratives en accompagnant ses photographies de textes, afin de donner aux spectateurs une vision et une compréhension plus aboutie des personnes qu’il photographie.

À travers les portraits des hommes et des femmes rencontrés au fil de déambulations dans les rues de New York, le photographe recompose celui de cette ville, aussi complexe que cosmopolite.

Un aperçu brut d’une longue déambulation à travers une trame urbaine complexe, riche, et surtout marquée par le brassage de chacune des communautés qui composent San Fransisco.

Pendant près de trois mois, j’ai voyagé à travers les États-Unis avec le but de rencontrer ces hommes et femmes qui ont fait le choix radical de vivre loin des villes

C’est avec le cinéma que Ronan Guillou découvre réellement la photographie. Au début des années 90, il voit comme une révélation le film « Paris-Texas » du cinéaste et photographe Wim Wenders.

Cédric Dubus vit et travaille à Lille en France. Son travail, construit par le paysage et le portrait, tente de définir toutes les notions de territoire.

John Chiara repousse les limites du médium photographique par son choix de procédé et la maîtrise de ses possibilités.

Désormais, il devient plus facile de communiquer avec le bout du monde qu’avec certaines régions de notre pays tout comme la circulation entres les métropoles – via un réseau efficace de liaisons intercontinentales – se révèle plus aisée que de rallier certains coins des départements français.

Photographe depuis ses 15 ans (ils sont loin !), Patrice Deregnaucourt travaille en minimaliste. Après une longue pratique du sténopé, des complices fabriqués de toutes pièces, c’est avec un appareil photographique tout simple qu’il ‘’fabrique’’ aujourd’hui ses natures-mortes.

Impossible d’ignorer l’inégalité de nos jours. Mon trajet matinal dans Manhattan me permet d’apercevoir aussi bien la pauvreté la plus épouvantable que la richesse la plus insolente. Tout le monde, des hommes d’affaires milliardaires au Pape, s’est prononcé contre cette situation aberrante.

Laurence Pigeyre voue un culte à l’errance. Elle le met est au centre de son travail d’artiste. Son sens inné des rencontres d’une intense humanité se laisse capturer par l’objectif puis finalement donner en cadeau au spectateur.

L’Amérique du Nord occupe une place particulière dans l’histoire de la photographie sans doute en raison de son dynamisme et de l’idéal démocratique qu’elle partage avec elle.

" Ce que nous reprochons aux œuvres d’Art, c’est leur longévité impertinente "

La photographie de Vincent Descotils serait peut être une affaire de croyance, au sein d’un jeu de découvertes et de fuites. Nous nous plongeons en elle comme des aveugles tâtonnant formes et textures, devenues nouvelles.